Wild Trannys

Avis sur Tangerine

Avatar EnterTheLove
Critique publiée par le

Ahhhh les joies du cinéma mumblecore ! Etant l'un des films les plus attendus du festival de Deauville 2015, "Tangerine" à été intégralement filmé avec 3 Iphones 5S équipés de lentilles anamorphiques. Produit par les pionniers du mumblecore, les frères Duplass et réalisé par Sean Baker, l'oeuvre avait été superbement bien accueilli au festival Sundance en janvier dernier. Cette réalisation de Sean Baker est sa cinquième réalisation et il fait mouche avec un sujet traité de manière très original.

L'histoire raconte l’odyssée déjantée de deux femmes transgenres, Sin-Dee Rella (Kitana Kiki Rodriguez) et Alexandra (Mya Taylor), prostituées sur Sunset Boulevard qui partent à la recherche de la rivale de Sin-Dee le soir d’un réveillon de Noël chaud et ensoleillé.

On part donc dans un road-movie où les trois smartphones vont suivre de manières simultanées des personnages différents dans différents lieux. On passe d'une séquence à l'autre de manière assez brutale, mais cela reste toujours très fluide (ce qui est fou pour un film filmé par 3 smartphones), on prend un plaisir fou à suivre cette aventure au rythme infernal. On est baladé dans un décor surréaliste, entre plans lumineux d'une beauté folle et plans sombre limite oniriques (les toilettes du bar).
La bande-son fait preuve d'un éclectisme surprenant (jazz, electro, classique...) et colle parfaitement à l'ambiance énervée du film. Une merveilleuse harmonie entre plans musicaux et plans visuels et donne l'impression de flotter, de se laisser porter.
L'une des forces de "Tangerine" se trouve également dans ses personnages. Les deux personnages principaux n'étant pas actrices à la base, elles se voit libérées des contraintes du jeux d'acteur et nous livre une prestation vraie, pleine d'énergie qui renforce l'attachement envers leur personnages. Une certaine vérité se dégage donc de cette prestation, entre improvisation et direction (par Sean Baker).

Ici, la transsexualité est au centre du film, mais elle n'est jamais traitée comme un sujet à part entière. L'histoire ne tourne pas autour de leur transsexualité, au contraire, ce sont de vraies femmes (enfin presque) qui ont des problèmes de femme. Le film est donc très intelligent et évite de tomber dans le cliché du misérabilisme et de la condition des personnes transgenres dans une époque où il est difficile d'être totalement libre.

Puissant, touchant, réaliste et attendrissant, "Tangerine" est une véritable pépite indé. Possédant un charme authentique et une énergie folle, le film place son réalisateur comme une personnalité à suivre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 399 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de EnterTheLove Tangerine