Affiche Tant qu'il y aura des hommes

Critiques de Tant qu'il y aura des hommes

Film de (1953)

A la veille de Pearl Harbor

A travers une vaste galerie d'officiers, de sous-officiers et de simples soldats, le film brosse un panorama assez réaliste de ce que pouvait être une garnison américaine à la veille de Pearl Harbor, mais en même temps, c'est une virulente critique de l'armée US, de la psychologie des militaires, de leur ivrognerie chronique, des corvées stupides pour brider un homme, et de tout ce qui se... Lire l'avis à propos de Tant qu'il y aura des hommes

21 17
Avatar Ugly
8
Ugly ·

Bonheurs et misères de la vie de caserne

Fred Zinnemann adapte un roman à succès de James Jones. Ancien combattant du Pacifique, Jones y décrivait la vie de caserne, vue par de simples soldats. From Here to Eternity est un film d’hommes, pour hommes. Passons rapidement sur les deux rôles féminins, la femme du capitaine (Deborah Kerr) et la... Lire la critique de Tant qu'il y aura des hommes

21 3
Avatar Step de Boisse
7
Step de Boisse ·

Le coeur des hommes.

Adapté du roman de James Jones, "Tant qu'il y aura des hommes" fait partie de ces classiques intouchables, immaculés, qui seraient pourtant considérés comme de simples mélodrames à Oscar s'ils étaient tourné de nos jours. Mais comme ils datent d'une bonne cinquantaine d'années... Attention, je ne dis aucunement que le film de Fred Zinneman est mauvais, loin de là. Les personnages sont bien... Lire l'avis à propos de Tant qu'il y aura des hommes

16 3
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

From Here To Eternity

Le jeune soldat Robert Lee Prewitt est transféré à la base militaire de Pearl Harbor. Très vite, son supérieur le pousse à rejoindre le club de boxe de l'armée... Sorti en 1953 et produit par la Columbia, Tant qu'il y aura des hommes est un film délivrant un véritable pamphlet antimilitariste dans lequel Fred Zinnemann, le réalisateur, nous présente une... Lire la critique de Tant qu'il y aura des hommes

10 1
Avatar Watchsky
9
Watchsky ·

A torrents déchaînés

Critique reposant sur de nombreux éléments essentiels de l'intrigue qui risque de vous gâcher la découverte du film. De la scène sur la plage, il est à retenir un élément essentiel : Tant qu'il y aura des hommes, drame romantique se situant juste avant Pearl Harbor, ne présentera aucune conclusion joyeuse pour ses personnages (quels qu'ils soient), tout comme l'eau qui va et... Lire l'avis à propos de Tant qu'il y aura des hommes

8 2
Avatar FloBerne
8
FloBerne ·

Une merveille de film !

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas revu ce film de l'âge d'or hollywoodien. Alors revoir les beaux visages de Deborah Kerr, de Burt Lancaster, de Monty Clift et de Frank Sinatra fut à nouveau un choc émotionnel, intense, particulier, définitif ! Je devais être tout petit la première fois que j'ai regardé "From Here To Eternity" sur le téléviseur familial noir & blanc ; cependant les... Lire l'avis à propos de Tant qu'il y aura des hommes

8 11
Avatar Marcellien
9
Marcellien ·

Critique de Tant qu'il y aura des hommes par JimAriz

Tant qu'il y aura des hommes on pourra faire des films de guerre, mais sans Zinnemann pourrait-on en faire un aussi original ? Zinnemann film la vie (paisible) d'une caserne de soldats à Hawaï juste avant l'attaque de Pearl Harbor. Les filles et la bagarre sont les plus grosses préoccupations de ces hommes inconscients de ce qui les attends. On est loin du film hollywoodiens de base, Tant qu'il... Lire l'avis à propos de Tant qu'il y aura des hommes

7
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

TANT QU'IL Y AURA DES HOMMES de Fred Zinnemann

Ce film montre une armée américaine, à quelques mois de son entrée en guerre contre le Japon et l'Allemagne nazie, en déliquescence morale. Sous des dehors de discipline de fer, les coups les plus tordus fusent notamment chez les sous-officiers ou les officiers de premier rang. Mais l'armée et ses hommes se perdent aussi dans des lieux ou l'alcool coule à flot et les femmes légères fourmillent.... Lire la critique de Tant qu'il y aura des hommes

5
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

From Here to Eternity

Choisir une phrase en introduction qui ne soit ni un aphorisme, ni une aporie. Voilà. Tout le classicisme du mélo hollywoodien des années 50 semble exister, en germes ou en légères variations, dans "From Here to Eternity". Ce n'est pas de l’ordre du mélodrame aussi franc que ce qui caractérisera ce mouvement, mais il y a dans la mise en scène et dans le sens du tragique une certaine... Lire l'avis à propos de Tant qu'il y aura des hommes

4
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·

Le meilleur du classicisme hollywoodien

"Tant qu'il y aura des Hommes" est un titre qui résonne particulièrement fort dans l'Histoire du Cinéma, et, c'est sans doute plus important, dans le cœur de bien des cinéphiles. Au-delà de ses 8 oscars, qui finalement ne veulent pas dire grand-chose, au-delà du mythe (cette fameuse scène où Deborah Kerr et Burt Lancaster se roulant dans les... Lire la critique de Tant qu'il y aura des hommes

6 1
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·