Dans la jungle, point enfant tu ne concevras.

Avis sur Tarzan trouve un fils

Avatar Jean-François Sturm
Critique publiée par le

Quatrième film de Tarzan avec Johnny Weissmuller. Après s'être répété 3 fois sur les épisodes précédent avec des expéditions quasi similaires, il était temps que les scénaristes se renouvellent. L'idée de donner un fils à Tarzan vivant la parfaite idylle amoureuse avec Jane était toute indiquée. Mais c'était sans compter la rigueur du code de censure Hays. En effet celui-ci stipulait qu'un enfant ne pouvait être conçu en dehors des liens sacrés du mariage ! Le code Hays avait réussit à rendre Tarzan stérile !
Qu'à cela ne tienne, les scénaristes trouvent l'astuce de lui donner un fils adoptif par le biais d'un crash d'avion opportun. Il n'est pas sans dire, que la franchise prend désormais un direction bien loin de tout réalisme et de l'esprit du roman original de Borroughs. Pour l'anecdote, il est a noter que Sir Thomas Lancing se dit envoyer en mission pour l'héritage de feu Lord Greystoke, Greystoke étant le nom de la famille de Tarzan dans le roman original. Ceci dit cet épisode n'est pas sans intérêt et le conflit intérieur de Jane et Tarzan refusant de laisser repartir leur fils adoptif à la civilisation rend ce scénario presque plus intéressant que les volets précédents. Le seul bémol restant sa fin. Dans le script original, Jane devait mourir à la fin du film. Mais le public fit un tollé à la vue des screen tests et MGM dut retourner la fin en catastrophe. D'où cette fin improbable où Jane est mortellement blessée par une lance et se rétablie miraculeusement lorsque Tarzan lui demande de ne pas mourir !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 664 fois
6 apprécient

Autres actions de Jean-François Sturm Tarzan trouve un fils