De la solitude à la démence

Avis sur Taxi Driver

Avatar Monsieur_Cintre
Critique publiée par le

Je sais maintenant que la solitude, loin d’être un phénomène rare ou étrange, est le fait central et inévitable de l’existence humaine.
Thomas Wolfe

Il s’agit d’un des films les plus cultes de Scorsese. Le scénario original de Paul Schrader, largement inspiré de son état d’esprit personnel, reflète la sensibilité de celui-ci. Il est en plus interprété par un De Niro obscur et intriguant et une Jodie Foster jeune et flamboyante.

Taxi Driver est un de ces films qui traite d’ascension et descente aux Enfers, mais d’une manière très originale : on sent l’évolution constante de De Niro, tantôt transporté par le thème jazzy de l’amour, tantôt hanté par le démon de la solitude, dont il ne peut se défaire. Commettre un acte important, qu’il soit criminel ou héroïque, est le seul moyen lui permettant de briller, de se sentir vivant.

Son ascension est donc plutôt une ascension vers la démence, et la chute finale provoquée par son acte de violence meurtrière est libératrice et salvatrice. En un sens, on est dans le schéma inverse du film Scarface de De Palma, très ami avec Scorsese à cette époque, sorti l’année précédente.

L’originalité n’est pas propre au scénario, elle se trouve aussi au niveau de la réalisation de Scorsese, qui montre dès ses premiers longs-métrages (Le Grand Rasage) sa volonté de briser des codes au risque de choquer. Ici il n’y a rien de bien choquant, mais l’indépendance de la caméra et ses mouvements alambiqués provoquent des impressions bizarres. Je pense que la caméra métaphorise souvent la solitude et la détresse du personnage, par exemple lorsqu’elle quitte le personnage principal pour se placer en plan fixe sur un couloir vide. Selon moi, la caméra est, dans ce film, le reflet de l’état d’esprit du personnage.

Non, je ne suis jamais seul, avec ma solitude.
Georges Moustaki

Taxi Driver, pourtant datant de 1976, n’a pas pris une ride. Il fait partie de ces films qui se démarquent vraiment au sein de leur genre, et c’est sûrement pourquoi il a reçu la Palme d’Or. Un film à voir, avec des scènes, des plans et des répliques cultes, et certainement un des films de Scorsese les plus intenses.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 194 fois
3 apprécient

Autres actions de Monsieur_Cintre Taxi Driver