Affiche Tel père, tel fils

Critiques de Tel père, tel fils

Film de (2013)

Qu'est-ce qu'être parent ?

Tel Père, tel fils est à ce jour mon film préféré de Kore-eda,mais je suis loin de les avoir tous vu. Le film développe un thème récurrent chez le réalisateur japonais, à savoir les fondements de la filiation : qu’est-ce qu’une famille, qu’est-ce être parent ? Le film a beau puiser dans un sujet plutôt dramatique, il garde une certaine légèreté grâce à une pudeur et... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

1
Avatar Alice Perron
8
Alice Perron ·

Critique de Tel père, tel fils par Fabien Docher

Une histoire d'échange d'enfants à la naissance, c'est toujours fort en émotions mais au vu des dialogues et des personnages les sentiments sont devinés et pudique, c'est jolie L'histoire est bien tourné avec le point de vue des deux familles, on arrive à certains moments à préférer une famille puis deux scènes après, c'est l'autre qu'on préfère donc on s'ennui pas. Les... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

1
Avatar Fabien Docher
8
Fabien Docher ·

Critique de Tel père, tel fils par Sébastien Picout

"Le film "Tel père, tel fils" est une belle version dramatique japonaise de "La vie du fleuve tranquille ". Dans ce film, un père issu d'un milieu aisé, qui a de fortes ambitions pour son enfant, découvre que cet enfant n'est pas le sien et qu'il y a eu d'échange de nouveaux nés… Il sera confronté au choix entre continuer à élever son enfant qui n'est pas le sien ou choisir son fils... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

1
Avatar Sébastien Picout
8
Sébastien Picout ·

On échange nos enfants.

Le film a tellement plu à Steven Spielberg, président du Festival de Cannes lors de l'attribution de son prix du jury, que celui-ci en a acquis les droits pour un remake américain. Rien d'étonnant à ça, vu que la famille est une chose sacrée dans les films de Spielberg. D'ailleurs, Tel père tel fils est un joli film sur ce qu'est une famille qui n'est pas forcément liée par les liens du sang.... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

1
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Attention chef d'oeuvre

Ce film de Kore-Eda (Nobody knows) est une vraie perle. Ryoata est architecte, il est obsédé par son travail et accorde peu de temps à sa femme et à leur fils de 6 ans. Classique. Ce qui l’est moins c’est la mise en lumière de cette tendresse qui unit cette famille modèle, entremêlée à quelques tensions -difficilement- contenues. Contrairement à beaucoup de films occidentaux (haïssez moi) on ne... Lire la critique de Tel père, tel fils

1
Avatar Marianne_Robiduc
8
Marianne_Robiduc ·

Etre un père c'est quoi ? Partager le sang ou élever un enfant ?

Et si, six ans après la naissance de votre enfant, vous vous rendiez compte qu’il n’est pas vraiment le vôtre ? Ryota et Midori Nonomiya découvrent un jour la terrible vérité. Leur bébé a été échangé avec un autre enfant à l’hôpital. Les deux familles vont se rencontrer, apprendre à se connaître et décider ensemble du destin qu’elles vont choisir pour leurs enfants. La première famille est une... Lire la critique de Tel père, tel fils

1
Avatar ϻεωɳɑrυ
7
ϻεωɳɑrυ ·

Critique de Tel père, tel fils par Hugo Harnois

Les chiens ne font pas des chats. La pomme ne tombe jamais loin du pommier. Tel père, tel fils. Autant d’expressions toutes faites qui veulent tout et rien dire. Depuis presque vingt ans, le japonais Kore-eda s’attache à comprendre ce qu’est la famille. Un concept très complexe que le cinéaste arrive à étudier avec brio avec le récent I Wish. Aujourd’hui, il fait encore éclater la cellule... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

1
Avatar Hugo Harnois
8
Hugo Harnois ·

L'universalité au profit du grand art

Deux familles japonaises apprennent un jour de l'hôpital dans lequel leur enfant de 6 ans sont nés, que ces derniers ont été échanger à la naissance. Un dilemme se pose alors. Echanger ou non les enfants de nouveau pour les parents biologique soient les parents. Que dire ? Mis a part que le cinéma asiatique est encore une fois incroyable. Hirokazu Koreeda (le réalisteur de Nobody Knows par... Lire la critique de Tel père, tel fils

1
Avatar Arthur Bobinna
9
Arthur Bobinna ·

La gloire de mon père

Avec son pitch à la "La vie est un long fleuve tranquille", Tel père Tel fils peut sembler être une sorte de bluette insipide délocalisée au Japon. Pourtant, c'est une fable moderne et une réflexion plus subtile qu'il n'y parait sur les liens familiaux que nous sert Kore-Eda. Un échange de nouveaux-nés, donc, et voilà que six ans plus tard, deux familles se retrouvent détruites quand elles... Lire la critique de Tel père, tel fils

1
Avatar JohnnyBlaze
8
JohnnyBlaze ·

Le fils unique

D’ores et déjà considéré comme un grand maître du cinéma japonais contemporain, Hirokazu Kore-eda continue logiquement sa filmographie - déjà conséquente, presque dix films - en imposant de nouveau son style d’une douceur raffinée, toujours avec le même choix de raconter de petites histoires en les faisant paraîtres grandes, sentimentales, et donc marquantes pour un public international.... Lire la critique de Tel père, tel fils

2
Avatar Forrest
7
Forrest ·