Affiche Tel père, tel fils

Critiques de Tel père, tel fils

Film de (2013)

L’ADN de la paille

Je n’échappe pas au poncif. Oui, en tant que citoyen français né avant le troisième millénaire, en lisant le synopsis de Tel père, tel fils, j’ai pensé à La vie est un long fleuve tranquille d’Etienne Chatiliez. Trop jeune pour l’avoir vu au cinéma, mais pas assez pour échapper aux nombreuses... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

13 11
Avatar Caledodub
8
Caledodub ·

Keita Nonomiya (avec petit spoiler)

Le scénario du film Tel père, tel fils m'a rappelée tellement de souvenirs d'enfance (désolée, introduction un peu nulle avec un racontage de vie et non je n'ai pas été échangée à la naissance, du moins, je l'espère), cela me rappelle une série asiatique que j'avais vu où ils avaient eu aussi une erreur à la naissance, BREF : le scénario m'a directement parlée. Ce qui m'a absolument plu dans ce... Lire la critique de Tel père, tel fils

13 4
Avatar S_O_Y
9
S_O_Y ·

Critique de Tel père, tel fils par amarie

Il est violent pour piti cœur de maman tout mou ce film. Violent pour la maman que je suis bien sur, est ce que si on avait échangé mon petit avec un autre je l'aurais vu ? Est ce que j'aurais pu aimer un petit qui ne vient pas de mes tripes ? Est ce que j'aurais réussi à créer les mêmes liens avec mon petit 6 ans après ? Est ce que j'aurais pu me retenir d'étripper celle qui est à l'origine de... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

12 2
Avatar amarie
8
amarie ·

Être père après tout.

Affublé d'une traduction française assez hasardeuse, Tel père tel fils (そして父になる, Soshite chichi ni naru) est un film japonais réalisé par Hirokazu Kore-eda, souvent considéré comme un artiste prometteur dont pas moins de quatre films ont déjà été sélectionnés au Festival de Cannes. Bien que le succès ne justifie pas forcément la qualité, force est de constater qu'il s'agit probablement d'un... Lire la critique de Tel père, tel fils

11 9
Avatar Djokaire
9
Djokaire ·

Chef d'oeuvre, très délicat et sensible sur la filiation

Je viens juste de visionner ce film en DVD car j'avais loupé sa sortie au ciné. Normalement, vous me direz, il faut laisser reposer avant d'en écrire la critique, mais là je ne peux pas résister tellement j'ai été touchée par ce film. Après l'excellent "Nobody Knows", Hirokazu Kore-eda nous étonne une fois de plus avec ce film très subtil sur les relations... Lire la critique de Tel père, tel fils

11 9
Avatar Elsa la cinéphile
9
Elsa la cinéphile ·

Il veut devenir comme son père

Comme le titre l’indique et comme dans mon précédent Kore-Eda (« Still walking », 2009, 8/10), le film traite des relations familiales et surtout des relations père-fils. Ryota (le père) est un « winner », brillant numéro deux dans un cabinet d’architectes. Il travaille les soirs et les week-ends et il est sûr de lui. Une chose pourtant le préoccupe : Keita, son fils unique âgé de 6 ans, est un... Lire la critique de Tel père, tel fils

11 4
Avatar Gritchh
8
Gritchh ·

Film d'une intensité rare et sans aucun doute un des films que je garderai longtemps avec moi

Réaction à chaud, je sors tout juste du cinéma. J'ai déjà envie de le revoir mais je ne sais pas si une seconde vision de suite me donnera un autre angle d'approche. L'avantage c'est que le film est long et relativement lent et qu'on a tout loisir de se plonger dedans. Tout est là déjà, une simplicité et une justesse qui est pour moi l'essence même du cinéma. Emouvoir et donner à réfléchir.... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

10 4
Avatar Isaiah Kewendi
10
Isaiah Kewendi ·

Les Limites du sujet

À partir d’un pitch qui fera étrangement écho, pour le public français, à celui de la plus célèbre comédie d’Etienne Chatillez (La Vie est un long fleuve tranquille), mais qui ici donne davantage lieu à un drame, sur fond de chronique sociale, Kore-Eda, malgré une certaine délicatesse, ne peut échapper aux pièges de son sujet. Le problème de Tel père, tel fils, qui demeure un joli film plein... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

33 10
Avatar Marine Chiu
5
Marine Chiu ·

Mon père ce héros

Pour clôturer une année plutôt bonne, un petit chef d’œuvre de sensibilité et d'intelligence signé du réalisateur japonais qui aborde mieux que quiconque l'enfance en faisant, film après film, de ses jeunes héros des personnages à part entière. Un échange de bébés révélé six ans plus tard sert ainsi de prétexte à une réflexion profonde et intelligente sur la paternité (le rôle du père, son image... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

8 1
Avatar Patrick Braganti
9
Patrick Braganti ·

Tel réalisateur, tel film

J’ai vraiment adoré ce film. C’est une fable d’une finesse sans pareil, elle pose de nombreuses questions : est-ce le sang qui fait d’un homme un père, ou le temps qu’il consacre à son enfant ? Le fait de ne pas passer assez de temps avec son enfant est-il à l’origine de la difficulté à assumer son rôle paternel ? Voici des interrogations qui suscitent une réflexion profonde et personnelle.... Lire la critique de Tel père, tel fils

5 5
Avatar Alexandre Moyano
8
Alexandre Moyano ·