👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Faisant parti des rares personnes qui attendaient quelque chose de géniale venant de la part du nouveau film d'animation des studios Sony, je n'ai pas été pris au dépourvu à l'issue de la projection. En conséquence et logiquement, je suis ressorti de la salle de cinéma enthousiasmé, avec un sourire jusqu'aux oreilles.

Adapté d'un vieux livre pour enfants, Tempête de boulettes géantes part d'une idée terrible et ludique: au sein d'une petite ville tranquille et morose, de la nourriture tombe du ciel par commande, grâce à la nouvelle invention de Flint Lockwood. Un ingénieur un peu loufoque qui jusqu'ici, n'était pas considéré avec sérieux par la population locale. Bien évidemment, la joie et l'allégresse ne durent qu'un temps puisque, par la suite les problèmes s'accumulent en raison de l'utilisation excessive de la machine. La menace devient alors mondiale. C'est à partir de cet instant que le long métrage bascule dans une autre direction, c'est à dire dans la parodie de films catastrophes. Les scénaristes tournent au ridicule ce genre et s'amusent avec les clichés qui vont avec. Que ce soit dans les moments de bravoures (la tornade de spaghettis géants, l’'attaque de New York et de Paris, le sacrifice de soi,...) ou alors dans la représentation des personnages et de la population étrangère: faut voir le look vestimentaire des anglais et des français (chapeaux melons pour les uns et bérets pour les autres). En fait pour faire simple, cette dernière partie jouissive ressemble à ce qu'à commis Bay et Emmerich dans le genre. Sauf qu'ici c'est volontairement drôle.

En parlant de l'humour du film: c'est décalé et absurde, il y a des gags qui virent dans le n'importe quoi. Tout ce que j'aime en somme. D'ailleurs, j'étais dans une salle, entouré de marmots et peu d'entre eux ont rigolé. Notamment, sur les passages où je me suis bien bidonné. Pas sûr et certain que dans le registre humoristique c'était la cible idéale. Ceci dit tant mieux, car les facéties régressives et infantiles de l'Age de glace, très peu pour moi.

Visuellement, et malgré le character design singulier, c'est fort joli et en outre très bien mis en scène. L'animation n'est pas en reste, les personnages ont chacun une démarche ainsi qu'une gestuelle propre. Puis ce qui est surtout impressionnant, c'est le boulot effectué sur les aliments, leur réaction par rapport aux collisions et sur l'environnement.

Bref, un film d'animation frais, doté de superbes scènes d'actions, bien écrit avec des personnages attachants, et muni d'un sous texte à propos de la suralimentation et de la surproductivité... Que demander de plus ?

Jubileus
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films de Sony Pictures Animation, Les meilleurs films de Phil Lord & Chris Miller et Les recommandations de Jum à Jumie

il y a 6 ans

3 j'aime

Tempête de boulettes géantes
Alexandre_Bainé
3

Pas de quoi en faire tout un plat

"Tempête de boulettes géantes" est un film d'animation, à regarder en aucun cas, si on a l'estomac dans les talons ou si l'on est en période de régime, sous peine de dévorer tout ce que vous avez...

Lire la critique

il y a 8 ans

15 j'aime

2

Tempête de boulettes géantes
Hard_Cover
5

Critique de Tempête de boulettes géantes par Hard_Cover

Je suis allé voir Tempête de boulettes géantes en me posant deux questions. La première était : est-ce que ça va être drôle ? La deuxième était : est-ce qu'il va y avoir un fond de morale...

Lire la critique

il y a 11 ans

15 j'aime

Tempête de boulettes géantes
Jonathan_Suissa
8

De l'élasticité de la guimauve

Je suis d'accord avec la critique négative avec Winston ( http://www.senscritique.com/film/tempete-de-boulettes-geantes/1121254443190480/critique/winston/ ), sur la plupart de ses arguments...

Lire la critique

il y a 11 ans

14 j'aime

Seul sur Mars
Jubileus
7

"Tu te casses sur Mars !"

On aurait pu croire que le vétéran Ridley Scott prenne ce projet un peu à la légère, pris en sandwich entre un péplum épique et une suite parallèle à la franchise Alien. Or ce n'est pas le cas, Seul...

Lire la critique

il y a 6 ans

15 j'aime

2

John Carter
Jubileus
7
John Carter

Divertissement perfectible !

La première question qui vient à l'esprit à la fin de la séance (même avant d'ailleurs), et qui finit par être prédominante dans mes pensées, c'est celle-ci: quel est l'intérêt aujourd'hui d'adapter...

Lire la critique

il y a 6 ans

12 j'aime

1

Le Dernier Maître de l'air
Jubileus
6

Film injustement lynché par les fans !

Depuis quelques oeuvres M. Night Shyamalan a perdu de sa superbe, artistiquement parlant. L'époque où les critiques professionnels et le public, étaient tous unanimes à son sujet, est désormais...

Lire la critique

il y a 6 ans

11 j'aime

4