Le non choix ou Benning nouveau réaliste du cinéma ?

Avis sur Ten Skies

Avatar CASSETARACE
Critique publiée par le

Le nouveau réalisme a redéfinit complètement les volontés de l'art moderne. On y a dissocié pour la première fois la volonté de "représenter" (mise en scène, choix précis) et de "présenter" (monter le réel tel qu'il est, sans le maquiller même pas un peu). Si je veux montrer un œuf au plat de façon vraiment réaliste, je ne vais pas peindre un œuf au plat de manière photo réaliste puisque dès lors je choisis déjà des éléments de mise en scène (le degrés de jaune, le fond, la taille; la mise en forme générale donc), à l'inverse je devrais poser là un œuf au plat, un vrai, pas une représentation.
Ainsi, toute volonté réaliste en peinture est biaisée, c'est déjà de la mise en scène, c'est déjà du beau, c'est déjà du grandiose; ce n'est pas vraiment réaliste. Un film de Kechiche c'est pareil, ça veut trouver l'essence du réel, mais ultimement ça ne fait que mimer le réel puisque ça reste pleins d'idées de mise en scène ou de jeu, on est déjà dans la représentation.

On voudrait donc croire que le cinéma est voué à représenter. Si je pose ma caméra dans la rue, je choisis déjà un cadre, une lumière etc. Même si je montre du réel je choisis comment le montrer, incapable de le présenter de façon réelle.
C'est là que Ten Skies est le seul à pouvoir présenter. En effet Benning choisit spécifiquement le ciel ou plutôt les ciels avec un plan fixe. Le ciel c'est LE seul élément "incapturable", il sera toujours altérer et un plan fixe ne permet pas de ce concentrer sur un nuage spécifique puisque ce dernier demanderait à être suivit, par au minium un traveling. En choisissant plusieurs ciels de façon hasardeuse, il annule aussi le potentiel intérêt documentaire et scientifique, ses ciels n'ont pas d’intérêt en eux même, c'est le ciel que Benning recherche.
Choisir de montrer le ciel, c'est le non choix par excellence, c'est littéralement ne rien représenter, pour la première fois alors, un cinéaste a sut présenter !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 88 fois
1 apprécie

CASSETARACE a ajouté ce documentaire à 1 liste Ten Skies

  • Films
    Cover Vrais films pour stoner

    Vrais films pour stoner

    J'ai pensé à tous ces stoners (dont je fais peut être parti) obligés de se taper toujours les mêmes comédies qu'à moitié drôle...

Autres actions de CASSETARACE Ten Skies