Sarah Connor ?

Avis sur Terminator

Avatar Aurélien Boucher
Critique publiée par le

En 2029, la surface de la Terre est complètement rasée par une guerre nucléaire. Les machines dirigées par SKYNET tentent de prendre le contrôle de la planète. Face à eux, un groupe de résistants humains dirigé par John Connor reprennent le dessus sur les machines. Pour gagner la guerre, les machines envoient un T800 à Los Angeles en 1984 afin d'éliminer la mère de John : Sarah Connor. John Connor envoie le soldat Kyle Reese pour la protéger.
Voila le scénario de TERMINATOR, un des plus grands chefs d'oeuvre du cinéma de science fiction des années 80, réalisé par un réalisateur qui n'avait pas encore la réputation d'aujourd'hui à cette époque : l’excellent James Cameron, et propulsant Arnold Swarzenegger parmi les plus grandes stars du cinéma d'action. L'histoire du film est géniale, prenante du début à la fin. L'intrigue se passe principalement en 1984 avec quelques scènes de flashback durant la guerre dans le futur. La thématique principale du voyage temporel est excellemment bien traitée. Le film est en soit une course poursuite (où un chasse à l'homme, ou femme) où Kyle Reese et Sarah Connor doivent fuir le T800. Les personnages sont excellents, que ce soit Kyle Reese qui est traumatisé par la guerre et qui tente de convaincre (au point de devenir fou) les gens du passé pour éviter cette future catastrophe (la scène de d’interrogation au commissariat). Son personnage est développé aussi dans les scènes de flashback. On a aussi la charmante Sarah Connor qui est très attachante surtout avec son caractère de femme normale qui n'est pas préparé à se genre de menace (le terminator). La relation entre Kyle et Sarah est excellente et très prenante. Mais il ne faut pas oublier le "personnage" le plus marquant du film : le T800, un des rôles les plus emblématique de Schwarzenegger avec Conan. L'acteur est excellent dans son rôle de machine qui à le comportement d'une machine et qui est dangereuse et impossible à stopper. La toute première scène du film donne toute suite le ton. Le T800 se dégrade au film du film, nous offrant une excellente scène où il s'occupe de son bras métallique et quand il arrache son œil pour mettre les fameuses lunettes, et surtout la dernière scène où on voit que son coté robot (design culte). Et ses quelques répliques sont cultes : "I'll be back". La réalisation de James Cameron est excellente. L'ambiance est prenante, une ambiance plus ou moins horrifique. On ressent l'ambiance des années 80 dans le présent, et l'ambiance dévastée dans le futur. Les plans à la première personne du T800 sont aussi très bien faits. Les scènes d'actions sont cultes, entre la confrontation dans la boite de nuit, le massacre emblématique du commissariat, et le climax final. Les séquences dans le futur ont certes vieilles mais gardent un charme. Les effets spéciaux ont aussi vieillis, comme le mouvement du T800 à la fin. Sinon, les acteurs sont excellent et la musique est culte (même si la sonorité du thème principal n'est pas très marquante, contrairement à T2).
Un film culte des années 80, propulsant dans le succès une franchise devenue culte, un acteur emblématique et un super réalisateur. A voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 232 fois
3 apprécient

Aurélien Boucher a ajouté ce film à 15 listes Terminator

Autres actions de Aurélien Boucher Terminator