Schwarzie la terreur

Avis sur Terminator

Avatar ludovic-50
Critique publiée par le

En 1984, James Cameron encore inconnu comme réalisateur sort Terminator son deuxième long métrage et auquel suivra une belle carrière de réalisateur avec Abyss, Alien le retour mais aussi Titanic et Avatar.

A l'aube de la nouvelle ère, les machines prennent le pouvoir et un cyborg au nom de Terminator est programmé pour tuer Sarah Connor, une femme dont son fils doit sauver l'humanité. C'est alors qu'un résistant humain Kyle lui aussi venu du futur doit combattre ce mal destiné à anéantir le monde et ainsi sauver la jeune femme.

C'est un classique de science-fiction, les robots, les armes, les combats on connait depuis déjà bien longtemps ce genre qui fascine comme intrigue. Ici notre Schwarzie international se transforme en véritable arme de guerre avec ces lunettes noires ultra futuriste mais aussi sa tenue très sombre.
Notre Arnold Schwarzenegger est donc dans son rôle du méchant incarnant le mal et le chaos dans un Los Angeles de 1984 peu attrayant et de l'autre côté Michael Biehn (Kyle) et Linda Hamilton (Sarah) incarnant le bien et voulant sauver l'humanité, un duo qui fonctionne bien et reste plaisant. Face à cette menace futuriste les policiers eux aussi ont du boulot et se retrouvent vite dépassés par la situation.

Les scènes d'actions et de violences sont nombreuses laissant aucun répit au spectateur avec un suspens haletant, un rythme prenant et un humour peu présent renforçant cette univers sombre. On notera tout de même cette scène mémorable hilarante du

groupe de punk face à Terminator et la réplique fabuleuse :
. - Belle soirée pour une balade, hein ? Alors, demain c'est la lessive ? Plus rien à se mettre ? [un groupe de punk]
- Plus rien à se mettre, exact. [Terminator]

Le réalisateur offre dans ce monde post-apocalyptique, une vision néfaste d'un avenir proche en jouant avec de nombreux codes pour maintenir l'angoisse : scènes se déroulant de nuit, jeu de laser, effets spéciaux, musique du genre métal pour rendre le film dynamique et énergique, tout y est pour faire maintenir la tension au public et enchainer les scènes de violences spectaculaires dans ce polar noir

la course poursuite dans les rues de Los Angeles, le carnage dans cette discothèque ou encore le face à face entre Terminator et Sarah Connor dans la séquence finale

Assez réticent au départ pour visionner ce film, je m'attendais à des effets spéciaux en abondance mais non James Cameron le nouveau réalisateur talentueux dans le genre science-fiction à su mettre en avant un suspens et une tension mais aussi du rebondissement dans des décors apocalyptiques et avec un Schwarzie toujours aussi excellent et performant dans ces rôles. Plus qu'à découvrir Terminator 2 : le Jugement Dernier pour ma part qui s'annonce tout aussi percutant. Culte

La guerre totale pour exterminer l'humanité a fait rage pendant des décennies. Mais l'ultime combat n'aura pas lieu dans le futur. Il sera livré dans le présent. Ce soir

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 413 fois
5 apprécient

ludovic-50 a ajouté ce film à 4 listes Terminator

Autres actions de ludovic-50 Terminator