Affiche Terminator : Dark Fate

Critiques de Terminator : Dark Fate

Film de (2019)

L'histoire sans fin ?

L'ennui avec la franchise Terminator c'est que ses propriétaires successifs refusent de la laisser mourir. En 1991, la conclusion de Terminator 2 Le Jugement dernier n'appelait pas vraiment de continuité, les héros avaient détruit les prémisses de Skynet, le futur apocalyptique n'arriverait jamais. Mais le carton du film ne pouvait décidément pas rester sans suite... Lire la critique de Terminator : Dark Fate

35 8
Avatar Buddy_Noone
2
Buddy_Noone ·

I’ll be bad

A l’instar d’Hugo, qui déclarait dans la Préface de Cromwell, « le beau n’a qu’un type, le laid en a mille », il est important de s’interroger sur les différentes nullités des films. La nullité peut être amusante, outrancière, maladroite, irritante, fatigante, faire rire involontairement, ridicule, grotesque, gratuite, improbable,... Lire la critique de Terminator : Dark Fate

74 9
Avatar Sergent_Pepper
2
Sergent_Pepper ·

Critique de Terminator : Dark Fate par Michel Duplessis

Dernier opus de la saga Terminator, il faut oublier tout ce qui a eu lieu depuis Terminator 2. Cet épisode est en effet censé être la suite directe de Terminator 2, produit et écrit par un James Cameron qui a décidé de reprendre la main sur la saga dont il est l'initiateur et qui était, il faut le dire, pas mal parti en couille depuis un moment. Les aficionados voyant le... Lire l'avis à propos de Terminator : Dark Fate

9 16
Avatar Michel Duplessis
2
Michel Duplessis ·

Hasta la vista Terminator

On aurait pu penser que l’échec aussi bien critique que public de l’effroyable Terminator Genisys avait définitivement sonné le glas de la franchise initiée par James Cameron en 1984. Pourtant en restituant les droits à son créateur les lois sur la propriété intellectuelle allaient faire resurgir une nouvelle fois la série à la manière de l’endosquelette s’extirpant... Lire la critique de Terminator : Dark Fate

29 5
Avatar PatriceSteibel
5
PatriceSteibel ·

¿ Si senior ?

Les gardiens du temple vous diront sans doute, depuis Le Jugement Dernier, que la saga Terminator, c'est plus trop ça. Ou le jugent comme tel, du moins, en forme d'affirmation péremptoire. Alors même que Le Soulèvement des Machines livrait une copie appliquée et solide, cependant un peu trop proche du classique. Alors même que... Lire l'avis à propos de Terminator : Dark Fate

48 7
Avatar Behind_the_Mask
6
Behind_the_Mask ·

Des Traquées

Un énième épisode sans intérêt d'une franchise usée jusqu'à la corde qui ne fait que régurgiter les fondamentaux néanmoins efficaces des premiers Terminator. L'histoire est d'ailleurs chapeautée par James Cameron que l'on a connu plus inspiré, ici pas la moindre nouveauté ou plus-value un tantinet significative. Le projet s'inscrit dans la vague stérile des remakes genrés et ethnicisés de... Lire la critique de Terminator : Dark Fate

16 2
Avatar archibal
4
archibal ·

Il n'y a pas de destin mais... Faudrait peut-être arrêter de se foutre de notre gueule 5 minutes !

Honnêtement je ne pensais pas voir ce film, la bande annonce avait suffit à me décourager de le découvrir en salle, mais je me suis dit qu'il faudrait que je découvre le massacre tôt ou tard, donc autant le voir dans les meilleures conditions. C'est donc à mon cinéma habituel et solo que je me rends, en espérant que mes préjugés se fassent éjecter et que le film ne soit pas si mauvais...... Lire la critique de Terminator : Dark Fate

52 14
Avatar Sullyv4ռ
2
Sullyv4ռ ·

Le déclin honteux d’une célèbre franchise ?

Depuis la sortie de l’incompréhensif et aberrant Genesys, je n'avais spécialement pas envie de mater cette énième production de Terminator, même si James Cameron a participé à ce projet en tant que producteur. Dès que j'ai pris connaissance du scénario qui ne reprend les événements qui se sont déroulés entre le troisième et le cinquième... Lire la critique de Terminator : Dark Fate

24 21
Avatar LeTigre
6
LeTigre ·

Governator is back !

Si Arnold était né sur le sol américain ou si la constitution américaine avait été changée, il aurait pu être Président des états-unis. C'est amusant mais ce Dark Fate se situe à la frontière du Mexique, et vu la conjoncture actuelle, ce choix ne semble pas un hasard. Au lieu de cela, le voici rempiler pour un 6eme opus en compagnie de sa cible de 1984, la sexagénaire Sarah Connor... Lire la critique de Terminator : Dark Fate

26 17
Avatar RedDragon
7
RedDragon ·

Le piétinement des machines

Et c'est reparti pour un nouveau "Terminator" dont, soyons honnêtes, on n'espère pas grand chose tant "Genisys" a cumulé toutes les tares d'une franchise incapable de se renouveler. "Terminator 3", la série "Sarah Connor Chronicles" et surtout "Terminator Renaissance" avec son contexte futuriste loin d'être inintéressant ont tout de même proposé des choses, chacun à leur manière, pour tenter... Lire l'avis à propos de Terminator : Dark Fate

22 5
Avatar Red Arrow
5
Red Arrow ·