Touche pas à ma terre !

Avis sur Terrain miné

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

Porté par le succès de "Piège en haute mer", Steven Seagal peut absolument tout se permettre, y compris se mettre lui-même en scène. En plein tripe mystique écolo, il se dit aussi que s'il a réussit à virer tout un tas de terroristes d'un navire de guerre, il peut très bien péter la gueule à de vilains magnats du pétrole, ici représentés par un Michael Caine égaré.

Au début du film, Steven est une tête brûlée qui fume le cigarillo sur une plate-forme pétrolière en feu (quoi de plus normal), qui pète des bras dans les bars et qui porte la veste à frange comme personne. Oui mais voilà, ça c'était avant. Avant d'être recueilli par des esquimaux qui lui apprennes que son animal-totem est un ours et que la terre, ben elle va mal. Il n'en fallait pas plus pour que Panda Agile sorte de sa torpeur et nous donne une belle leçon d'écologie musclée.

Comme d'habitude chez Seagal, tout est à la ramasse, à tel point que l'on ne sait jamais si le bonhomme est sérieux ou pas. Quoi qu'il en soit, si le catogan de la mort ne se foule pas vraiment niveau baston, préférant faire tout péter dans la joie et la bonne humeur, il faut bien avouer que l'on tient là un nanar puissance mille, hillarant du début à la fin. Ca serait dommage de passer à côté du sommet de la carrière de Seagal, qui paye ici son tribut à Greenpeace.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 512 fois
2 apprécient

Gand-Alf a ajouté ce film à 12 listes Terrain miné

Autres actions de Gand-Alf Terrain miné