Affiche Tetsuo

Critiques de Tetsuo

Film de (1989)

La drogue et les japonais ça donne ça!

Imaginez, vous allumez la télé, puis vous tombez sur le D.V.D de Tetsuo, et en vous demandant ce que ça peut bien être, vous décidez de le regarder. Rien qu'à l'affiche, vous devez vous dire que ça doit être franchement bizarre et vous vous sentez préparé à toute éventualité. Cependant, vous ne l'êtes pas du tout. Oula non! Vous êtres très loin d'être préparé à ce qui vous attends! Au final... Lire l'avis à propos de Tetsuo

6
Avatar Jack_P_
7
Jack_P_ ·

Critique de Tetsuo par batman1985

Attention, OFNI! C'est d'ailleurs l'une des expériences cinématographiques les plus troublantes voire même tout simplement la plus étrange que j'ai eu à vivre pour le moment. Une oeuvre qui d'apparence n'a ni queue ni tête. Et où l'on trouve pourtant ça et là des bribes d'éléments qui nous permettent de nous raccrocher à quelque chose. Amis d'un cinéma simple, monté de manière traditionnelle et... Lire l'avis à propos de Tetsuo

6
Avatar batman1985
8
batman1985 ·

L’homme à la bite d’acier

Ce film est une curiosité. Le début est prometteur, et il faut avoir le cœur bien accroché, car c’est gore, ça démarre carrément gore un rien expressionniste. Expressionisme chargé grâce et à cause du noir et blanc, et de cette chaleur insupportable, chaleur qui fait suer les (deux) acteurs à grosses gouttes. Et ça hurle, ça crie, et la bande son a dû inspirer pas mal de groupes expérimentaux.... Lire l'avis à propos de Tetsuo

9 3
Avatar Angie_Eklespri
3
Angie_Eklespri ·

J'aurais voulu titrer cette critique avec des paroles d'une chanson de pop-idol japonaise.

Je serai bref. Il y a quelques temps, sur la liste officielle de la coupe de senscritique, un débat sur fond d'engueulade à propos du film A field in England avait aboutit à un consensus qui stipulait qu'à notre époque moderne, le noir et blanc n'était plus à considérer comme une contrainte technique, mais devait être considéré comme un outil supplémentaire pour exprimer un besoin artistique (... Lire la critique de Tetsuo

4
Avatar Crillus
8
Crillus ·

Critique de Tetsuo par AMCHI

Un film complément barré aux allures de clip musical à l'absence totale de narration, une curiosité à voir mais auquel je n'ai pas accroché. Quelques séquences sont parfois fascinantes mais sur la longueur Tetsuo est fatiguant à regarder ; j'ai bien aimé la musique. Lire la critique de Tetsuo

6
Avatar AMCHI
4
AMCHI ·

La machine humaine

Avant ce film je ne pensais pas que le cinéma pouvait perturber à ce point. J'avais certes déjà vu le très sublime mais angoissant Eraserhead de David Lynch, mais là c'est pire... On assiste pendant plus d'une heure, insoutenable psychologiquement, à la transformation d'un homme tenaillé par la culpabilité d'un meurtre accidentel. Mais ici ce qui ne devrait être qu'une souffrance mentale... Lire l'avis à propos de Tetsuo

3 1
Avatar Robin Bertrand
7
Robin Bertrand ·

Iron nightmare

Difficile de parler de Tetsuo tant le film est barré. En tout cas pour ma première escale chez Tsukamoto je n'ai pas été vraiment déçu. On assiste là à un Eraserhead en dix fois plus barjo! Le style de Tsukamoto est bien particulier, la succession des plans et rapides, certaines séquences accélérées sont hallucinantes et on a le droit à un véritable déluge visuel d'à peine plus d'une heure qui... Lire la critique de Tetsuo

3
Avatar Moorhuhn
7
Moorhuhn ·

Man-machine-machine-machine

Tetsuo est à l'origine un personnage du manga et du film « Akira » de Ôtomo Katsuhiro, un biker paumé qui se transforme en monstre et qui finit par ravagé Tokyô. Tsukamoto Shinya s'est inspiré de ce personnage pour en faire le personnage principal de son film, un salaryman trentenaire, qui se transforme progressivement en machine. Filmé en super 8 et en noir & blanc, le film a été fait avec un... Lire la critique de Tetsuo

3 5
Avatar Scopini
7
Scopini ·

Un mindfuck de l'extrême.

Que dire ? Tetsuo , c'est un film spécial. Bien sûr c'est dans le genre expérimental, mais voyez-vous, je ne suis pas rodé dans ce genre hormis Eraserhead de Lynch . Tetsuo c'est un film qui m'a fait trembler de part son ambiance obscure alimentée par le choix d'un film en noir et blanc, ainsi qu'avec la non compréhension d'une... Lire la critique de Tetsuo

2 3
Avatar Adren
6
Adren ·

Télescopage, initiation, chocs d'images et son.

Indigeste mélange de noir et blanc frappadingue, violent, de changements de rythme, d'ingéniosité avec des moyens limités, de pornographie métallique et d'urinoir artistique frappant et sans médiocrité. Du style et surtout un intérêt pour saisir un élément de la mouvance cyberpunk jap dont l'auteur est le chef de file. Dommage seulement que cela ne soit pas plus court. Bien que comprenant... Lire la critique de Tetsuo

2 1
Avatar Fullstorm
7
Fullstorm ·