👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Cette critique va contenir des spoilers donc si vous ne voulez pas de mauvaises surprises, ne continuez pas et si vous vous en foutez c'est parfait (de toutes façons, tout le film a été révélé dans les bandes-annonces et spot tv).

J'ai vécu ce film comme une dégringolade : petit à petit je me décomposais face à ce que je voyais et j'avais pourtant apprécié le premier opus. Cette nouvelle saga a comme fil conducteur "l'histoire jamais révélée" des parents de Peter Parker. Ce deuxième opus nous la révèle et vous savez quoi ? C'est pas inspiré et ça fait l'effet d'un bon gros pétard mouillé. Les parents de Peter se sont échappés pour éviter d'être éliminés et que leurs recherches ne servent à créer des surhommes-araignées... c'est vraiment nul. Un autre pétard mouillé : Norman Osborn, l'ennemi juré de Spider-Man, l'ignoble Bouffon Vert... Eh bien il apparaît 5 minutes et meurt de sa maladie... tout ça pour installer son fils Harry comme Bouffon Vert "officiel" et poser un conflit bien cliché : meilleurs amis qui deviennent ennemis ! C'est d'une originalité sans nom, n'est-ce pas ?

Concernant le scénario, les intrigues ont des sous-intrigues qui elles-mêmes ont des sous intrigues... ça part dans tous les sens, c'est brouillon et on a l'impression de voir une succession de scènes avec plus ou moins de lien... enfin surtout moins. L'histoire veut se concentrer à la fois sur les méchants, sur la relation Peter/Gwen, sur le passé des parents de Peter... ce qui fait qu'on finie par ne plus prêter attention à l'une ou l'autre de ces "intrigues". J'en profite pour faire un aparté sur le personnage de Gwen Stacy (et sa relation avec Peter) que j'avais beaucoup apprécié dans le premier opus et qui m'a énervé au possible dans cette suite : Ils se quittent (ce qui ne sert à rien dans l'intrigue), Peter ne cesse de clamer son amour pour elle et celle-ci lui répète sans cesse "je vais partir en Angleterre"... et ça tourne en rond jusqu'au 20 dernières minutes du film, ce qui est vraiment lourd. Autre point qui fâche : les méchants. Ce que les scénaristes ont fait d'Electro est... hum... très discutable. Sa maladresse et son mal-être sont bien trop exagérés et guignolesques pour qu'on y croit et on atteint le paroxysme quand il décide de détruire Spidey parce que ce dernier a... oublié son prénom. Impossible de le prendre au sérieux, davantage encore quand il demande à un certain Harry Osborn : "Tu veux être mon ami ?".
Quant au Bouffon Vert et Rhino, ils apparaissent cinq minutes pour introduire les suites que le film aura. Sauf que les méchants déterminent des enjeux et ici le Rhino ne sert à rien et le Bouffon apparaît juste pour tuer Gwen Stacy (de plus, il débarque comme un cheveu sur la soupe après la défaite d'Electro).

Il y a aussi de nombreuses incohérences : Harry se transforme en Bouffon et comme par magie une porte s'ouvre lui révélant l'armure et le planeur qu'il utilisera... dans le même style on ne me fera pas avaler qu'un gringalet de 19 ans réussit à s'infiltrer dans une prison hyper-protégée en tasant les gardiens à l'entrée... sans oublier Tante May qui ne veut rien révéler à Peter sur ses parents et deux lignes de dialogue après : "Je vais tout te dire". Sur un autre point, le discours pompier et moralisateur de Gwen Stacy sur l'espoir est horripilant au possible : c'est bon gamine, tu as juste décroché ton diplôme de fin de lycée, on se détend.

Niveau musique aussi, le constat n'est pas terrible ... Zimmer a voulu innover et s'est planté : son thème principal reprend platement le thème du premier film et la dubstep pour Electro devient très vite énervante. On a aussi droit à des morceaux musicaux hors-contextes (des musiques de Projet X sur le héros qui fabrique sa toile ça vous branche ?).

Sinon du côté positif : il y a des bons acteurs mais avec des personnages mal-écrits, les scènes d'action mettant en vedette Spidey sont réussies et il y a des effets spéciaux vraiment jolis (même si par moment on a l'impression d'être dans un jeu-vidéo). Le nouveau costume est pas mal... sauf quand on voit la fermeture éclaire derrière le masque. Dernier bon point : la mort de Gwen est, malgré le mauvais niveau du film, poignante.

En définitif : un gâchis. Un film uniquement motivé par le fait d'introduire un univers étendu et faire de l'ombre à Marvel Studio. Une œuvre décevante qui ne donne pas envie de voir la suite, loin s'en faut (Edit : et cette suite ne verra jamais le jour...).

JujyFruit
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films avec Spider-man

il y a 8 ans

76 j'aime

19 commentaires

The Amazing Spider-Man - Le Destin d'un héros
JujyFruit
4

Après cette bouffonnerie, j'ai viré au vert...

Cette critique va contenir des spoilers donc si vous ne voulez pas de mauvaises surprises, ne continuez pas et si vous vous en foutez c'est parfait (de toutes façons, tout le film a été révélé dans...

Lire la critique

il y a 8 ans

76 j'aime

19

The Amazing Spider-Man - Le Destin d'un héros
Strangelove
5

En fait un mec qui s'appelle Marc Webb, il est destiné à réaliser un film sur Spider-Man... Non ?...

Le nouveau Spider man, je l'attendais un peu. Parce que le précédent était une franche rigolade, et assez ringard comparé à la trilogie de Raimi (nous dirons d'ailleurs diptyque, le troisième film...

Lire la critique

il y a 8 ans

68 j'aime

34

The Amazing Spider-Man - Le Destin d'un héros
Gand-Alf
2

Tout ça pour ça.

De par sa fadeur ambiante, The Amazing Spider-Man semblait crier au monde entier sa flamboyante inutilité, reboot mis sur les rails par Sony dans le seul et unique but de conserver les droits de la...

Lire la critique

il y a 7 ans

63 j'aime

27

Halloween
JujyFruit
8
Halloween

Halloween 2

Halloween c'est une oeuvre formidable. Une pierre magistrale de plus ajoutée par Big John au monument de cinéma qu’est sa filmographie. Halloween c’est également le film qui m’a plongé dans le bain...

Lire la critique

il y a 3 ans

7 j'aime

7