Coup de vieux

Avis sur The Amusement Park

Avatar MalevolentReviews
Critique publiée par le

Unique film de commande de Romero (par l'église luthérienne de Pennsylvanie) mais dont la sortie fut annulée, projet retrouvé et donc restauré en 2017, The Amusement Park avait pour but de sensibiliser la populace aux mauvais traitements de la société auprès des personnes âgées. Aussi subtil par instants que concrètement frontal dans son approche, le moyen-métrage arrive à étonnamment rester dans l'air du temps en dépit de ses 40 ans d'ancienneté, la cauchemardesque péripétie que va vivre notre vieil homme sans nom pouvant a̶i̶s̶é̶m̶e̶n̶t tristement se dérouler aujourd'hui.

Tourné entre Season of the Witch et La Nuit des fous vivants, le film oscille entre rêverie hallucinante et docu-fiction réaliste, enchainant les mésaventures surréalistes quasiment sans temps mort. Pour autant, le produit final semble manquer de raccords (rappelons que le film a été "retrouvé", il n'est donc pas impossible que certains plans aient été perdus ou non restaurés), semble contenir une poignée de lacunes que l'on croirait amatrices, Romero en étant pourtant à son quatrième passage derrière la caméra.

Mais il serait fou de penser que The Amusement Park est un film raté, loin de là : incisif du début à la fin, audacieux, tranchant lentement la jugulaire d'un cinéma bien-pensant et conformiste, aujourd'hui encore. Un pamphlet maquillé en un pur film d'horreur, une satire pile dans les cordes d'un Romero forcément amusé de défoncer son Amérique et ses exécrables rouages, une rareté dans le 7e Art, au-delà de son statut de film égaré et ramené parmi les siens, rendant justice à un cinéaste qui n'a jamais eu peur de faire frissonner en questionnant la nature humaine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 52 fois
Aucun vote pour le moment

MalevolentReviews a ajouté ce moyen-métrage à 1 liste The Amusement Park

Autres actions de MalevolentReviews The Amusement Park