Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Saké-coco-avocat, cocktail potable

Avis sur The Attorney

Avatar magyalmar
Critique publiée par le

Inspiré par l'engagement de l'ancien Président Roh Moo-Hyun pour démocratiser la Corée du Sud, Yang Woo-Seok évoque les années sombres du pays à travers l'histoire d'un juge devenu avocat, issu d'un milieu modeste et qui n'a jamais décroché plus que l'équivalent du baccalauréat (je sais c'est dur à croire mais le film ne donne pas plus d'explications, donc on va faire comme si).

Quelqu'un qui comme moi connait (très) mal l'histoire de la Corée en apprendra évidemment beaucoup sur les tourments qui ont marqué le pays durant les années 70 et 80. Cependant, malgré ses plus de 2 heures, ce premier film ne peut que se contenter de dresser un portrait rapide de cette époque et n'a pas vraiment les moyens d'expliquer en détail le contexte politique. Difficile de l'en blâmer cela dit, vu que The Attorney s'adresse avant tout au public coréen - il a cartonné au pays du matin calme.

Surtout que le récit, mené avec beaucoup de vivacité, ménage une tension particulièrement efficace, notamment dans sa dernière partie avec un procès à rebondissements. Dommage cependant que notre avocat finisse pas vampiriser le film, à tel point que les autres personnages finissent un peu négligemment aux oubliettes.

Au moins The Attorney a-t-il le mérite de déployer une charge virulente contre le régime militaire, sa chasse aveugle aux sorcières et ses penchants pour les méthodes dissuasives. Le tout avec une relative sobriété, même si le réalisateur s'est permis quelques envolées pas toujours maîtrisées vers les grands sentiments (je n'ai pu réfréner un petit rire gêné au moment où tous les accusés fondent en larmes...).

Pas forcément un grand moment de cinéma, mais un divertissement de bonne qualité et pétri de valeurs positives, mené par l'éternelle polyvalence de Song Kang-Ho et la très émouvante Kim Yeong-Ae.

outbuster
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 382 fois
4 apprécient

magyalmar a ajouté ce film à 2 listes The Attorney

Autres actions de magyalmar The Attorney