délinquants en col blanc

Avis sur The Big Short : Le Casse du siècle

Avatar Didier Grob
Critique publiée par le

Très pédagogique, percutant, plein d'humour.

Un grand moment d'éducation civique qui devrait passer dans tous les lycées, afin d'inciter à la méfiance à l'égard des élites, tout particulièrement financières.

Un grand coup de chapeau à GOLDMAN SACHS qui sera arrivée dans le deuxième semestre 2007
- à fourguer ses CDO pourris, ce qu'elle savait, à des investisseurs financiers principalement européens qui eux ne le savaient pas encore;
- à créer des CDO synthétiques (47), qui a permis à la banque de vendre un nouveau produit, de spéculer à la baisse contre ses propres CDO pourris, au dépens des investisseurs ayant investi dans ces CDO synthétiques. Dans la même veine, GOLDMAN aura souscrit à des CDS, ce qui la conduira à toucher plusieurs milliards de dollars en provenance du contribuable lorsque l'Etat fédéral aura renfloué l'assureur AIG pour l'empêcher de faire faillite.

Du grand art, d'escrocs assurés de leur impunité, profitant de l'avidité sans limite d'un secteur financier devenu sourd et aveugle, ce dont le film rend parfaitement compte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 74 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Didier Grob The Big Short : Le Casse du siècle