The Boy, l'ambiance avant tout

Avis sur The Boy

Avatar Plo9ti8
Critique publiée par le

The Boy, l'ambiance avant tout :

The Boy raconte l'histoire de Greta une jeune femme qui part fuir ses problèmes en Angleterre où elle a trouvé un travaille qui consiste à s'occuper d'un enfant pendant que ses parents sont en vacances. Tout l’intérêt repose sur le fait que cet enfant est en réalité, une poupée.

Alors en ce qui concerne le scénario, il semble a première vue cliché au possible. En effet l'histoire d'une personne qui fuit ses problèmes et se retrouve toute seule et qui donc accentue l'effet d'isolement du personnage, de plus dans un manoir de campagne et qui n'est visité qu'une fois toutes les semaines par l’épicé du village, est un cadre vu et revu depuis longtemps déjà. Cependant l'intrigue et les personnages sont tournés de telle manière à ce que le clichesque (petit barbarisme) de certaines situations soit atténué, et cela passe donc comme une lettre à la poste.

Les éléments de l'intrigue s’enchaînent de manière cohérente et ne nous sort donc pas du film. Le fait est que les clichés utilisé dans ce film sont nécessaire à son ambiance. C'est un moyen efficace de créer de l’empathie pour le personnage que de l'isoler géographiquement, émotionnellement (elle vient de se séparer de son petit ami violent). On est donc plus attaché au personnage à mesure que nous avançons dans le récit.

Les personnages ont une psychologie qui n'est pas stéréotypé, et c'est une bonne chose. Ils ont des réactions plausibles dans le sens où le spectateur moyen n'aura pas de réaction de type "pourquoi elle fait ça ? .....", et surtout quand ils voient quelque chose d'a priori surnaturelle, ils ne nieront pas bêtement la chose.

Lauren Cohan est très bien dans son rôle, elle exprime parfaitement l'incompréhension du personnage face à des situations surnaturelles et une certaine folie quant à penser qu'une poupée puisse se mouvoir.

L'ambiance est réussi, le manoir dans lequel se trouve Greta y est pour beaucoup. Un manoir rustique, dont les planchers craquent, qui ne possède pas de wifi et une seule ligne téléphonique. On ne peut pas faire plus isolé. De plus la décoration des lieux est en soit un élément qui créer une sorte d'angoisse, car le manoir déborde de statue et d'objet en tout genre qui participent à la création d'un sentiment de malaise.

Cela est accentué par un jeu qui est fait avec les reflets dans les yeux des trophées de chasse qui sont accrochés aux murs, ou les jouets et qui donne l'impression de suivre Greta, comme si le manoir entier la surveillé.

Pour ce qui est de la poupée Brahms, elle semble ressentir des émotions et les exprimer, grâce à la manière dont est projeté la lumière sur son visage et la musique qui l'accompagne.

Mais le principal dans un film d'horreur c'est bien la peur.
Alors la peur est bien présente dans l'ambiance mais rien de vraiment effroyable. Aucune situation n'a le mérite de nous faire détourner le regards de l'écran.
Le film utilise des Jumpscares avec parcimonie, et c'est surtout l'ambiance qui est oppressante.

C'est d'ailleurs après que le twist de fin de film a lieu :

on apprends en effet que Brahms n'est pas mort, et se déplacé dans les murs (couvert par ses parents), que le film semble être plus proche du thriller que du film d'horreur. Mais il devient paradoxalement plus effrayant car la menace devient claire et tangible pour les personnages.

En conclusion The Boy est un bon film que je vous conseille de voir dans l'optique d'être en face d'un thriller horrifique . Mais non d'un pur film d'horreur. Dans le cas contraire vous seriez un peu déçu, mais autrement vous apprécierez l'histoire et l'ambiance, ainsi que des Jumpscars bien placés qui pimenteront le côté "horreur" du film. Donc bon visionnage ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 628 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Plo9ti8 The Boy