Avis sur

The Chaser par Le Blog Du Cinéma

Avatar Le Blog Du Cinéma
Critique publiée par le

(...) La force du film est qu’il dévoile rapidement son intrigue tout en maintenant un suspense jusqu’à la fin. Le tueur est vite identifié et arrêté. Mais cela paraît trop simple. En effet de nombreux rebondissements se succèdent. La chasse à l’homme entre Joong-ho et Jee Young-min se transforme alors en course contre la montre. Car tandis que Joong-ho est accaparé par le tueur, qui fait tout pour gagner du temps, seul le spectateur se rend compte qu’il s’éloigne de plus en plus de la maison où est retenue Mi-jin. Cette dernière, blessée, n’a peut être plus longtemps à vivre. La pression croît et le spectateur sent l’étau se resserrer. En faisant durer le suspense autour du secours tant attendu de la jeune fille, le film rappelle ainsi plusieurs grandes séquences d’autres films du genre. Notamment Blow Out (1981) de Brian de Palma et sa scène de fin mémorable dans laquelle l’acteur John Travolta doit traverser une foule pour venir au secours de Nancy Allen, attaquée par un tueur. Un parcours qui paraît interminable grâce au traitement de Brian de Palma. Cette tension durant une unique scène, The Chaser parvient à la maintenir sur la quasi-totalité du film. Elle atteindra son paroxysme dans les dernières scènes du film. L’ambiance extrêmement sombre (quantité de scènes de nuit) est magnifiquement représentée et les nombreuses rues étroites qui font office de décors nous plongent dans un labyrinthe interminable.

The Chaser fait partie de ces thrillers qui prennent à la gorge. Même après plusieurs visionnages le film, qui dégage une grande puissance, étonne toujours autant. Le réalisateur parvient à nous plonger dans la peau du plus méprisable des personnages et à faire ressortir son héroïsme caché. Face à l’incroyable Kim Yoon-seok, Ha Jeong-woo est parfait pour provoquer haine et colère. Le face à face des deux acteurs est intense et ensemble ils portent ce film remarquable.
Pour son premier film le réalisateur Na Hong-jin n’imaginait pas l’engouement à venir. Jusqu’à sa sortie, en 2008, le genre du thriller n’était pas populaire en Corée du Sud. Avec plus de cinq millions de spectateurs, The Chaser ouvra ainsi la voie. Il reste l’un des films les plus durs et éprouvants du cinéma coréen de la dernière décennie.

Retrouvez l'intégralité de notre avis à propos de THE CHASER sur Le Blog du Cinéma

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 259 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Le Blog Du Cinéma The Chaser