Vous êtes au chômage. Vous avez récemment envoyé votre 500e CV (ça se fête) et passé votre 200e entretien d'embauche (d'ailleurs, le recruteur était déçu que vous ne parliez pas couramment une 6e langue...)
Bref, vous êtes dans la grande famille de ceux qui pensent que trouver un boulot fixe et correct, c'est comme cueillir un trèfle à quatre feuilles au milieu du désert.
Alors ce film va vous donner le cafard, non pas qu'il soit mauvais, mais il rappelle quelques souvenirs.
Bookworm
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Festival du Cinéma américain de Deauville

Le 23 septembre 2010

4 j'aime

The Company Men
guyness
4

En triste company

Quoi de plus triste, finalement, que de voir des idées auxquelles on tient, traitées de manière si fade et convenue ? Oui, le capitalisme aveugle, à l'américaine (pléonasme ?) c'est mal, oui le...

il y a 11 ans

22 j'aime

The Company Men
Sylfaen
5

Critique de The Company Men par Julien Camblan

Une longue tranche de vie sur les licenciements et ce qui vient après. On y apprend qu'il y a une vie pendant et après le chômage, que la famille c'est important, qu'on s'en rappelle plus facilement...

il y a 11 ans

19 j'aime

The Company Men
cloneweb
7

Critique de The Company Men par cloneweb

Pour son premier long-métrage en tant que réalisateur, John Wells -connu comme producteur de cinéma sur Doom ou I'm not there et comme producteur exécutif de la série Urgences- s'intéresse à un sujet...

il y a 11 ans

10 j'aime

Departures
Bookworm
9
Departures

Critique de Departures par Bookworm

Un violoncelliste voit son orchestre fermer et se retrouve au chômage. Il décide avec sa femme de partir pour son village natal et vivre dans la maison laissée par sa défunte mère. Il répond à une...

il y a 12 ans

5 j'aime

The Company Men
Bookworm
7

Critique de The Company Men par Bookworm

Vous êtes au chômage. Vous avez récemment envoyé votre 500e CV (ça se fête) et passé votre 200e entretien d'embauche (d'ailleurs, le recruteur était déçu que vous ne parliez pas couramment une 6e...

il y a 12 ans

4 j'aime

L'Enfant de Kaboul
Bookworm
5

Critique de L'Enfant de Kaboul par Bookworm

L'enfant de Kaboul est un prétexte pour parler de Kaboul et du quotidien des afghans. Et malheureusement, ça ne cherche pas beaucoup plus loin... quelques étincelles avec un biberon "Made in...

il y a 12 ans

3 j'aime