👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Christopher Nolan récidive de plus belle en nous concoctant un blockbuster millésimé

Alors que Christopher Nolan était parvenu à redonner un second souffle à la franchise Batman, après de nombreux opus aussi réussis (Batman - 1989 & Batman : Le Défi - 1992) que décevant (Batman Forever - 1995 & Batman & Robin - 1997). Après Batman Begins (2005), un revival qui nous plongeait au commencement du mythe, Nolan revient (enfin) avec un second opus, la suite directe du précédent, The Dark Knight (2008) est encore plus violent et viscéral. Gotham City est submergée par le chaos à cause d’un névrosé psychopathe appelé le Joker (magnifiquement interprété par le regretté Heath Ledger, décédé 7 mois avant la sortie du film).
Batman doit alors tout mettre en œuvre pour l’anéantir, mais les choses se compliquent lorsque les organisations criminelles de Gotham s’en mêlent.
Deuxième opus pour Nolan qui confirme bel et bien qu’il est l’homme de la situation, jamais la franchise ne s’en était aussi bien sortie. Ses talents de metteur en scène et scénariste (avec son frère) ont beaucoup apporté à cette nouvelle cuvée, mais que serait Batman sans sa superbe distribution, toujours accompagné de Christian Bale, Michael Caine, Morgan Freeman, Gary Oldman et pas mal de nouveaux venus, dont Maggie Gyllenhaal (qui remplace Katie Holmes) & Aaron Eckhart (impressionnant sous les traits de Double-Face !). Pour la petite anecdote, dans Batman (1989), c’était Jack Nicholson qui incarnait avec brio le Joker, tandis que dans Batman Forever (1995), c’était Tommy Lee Jones que l’on retrouvait dans le rôle de Double-Face.
Trois ans après le précédent opus, Christopher Nolan récidive de plus belle en nous concoctant un blockbuster millésimé où durant près de 150 minutes, aucun temps mort ne viendra perturber le retour de celui que l’on appelle désormais "Le Chevalier Noir", on n’a qu’une seule hâte, découvrir l’opus ultime de cette nouvelle saga, à savoir The Dark Knight Rises (2012).

http://qr.net/ivn
The Dark Knight - Le Chevalier noir
Docteur_Jivago
9

L'Ange Noir

Reprenant là où Begins s'arrêtait, The Dark Knight nous replonge dans un Gotham avide, rongé de l'intérieur, toujours en proie à la criminalité et la corruption malgré les événements passés, mais...

Lire la critique

il y a 7 ans

102 j'aime

12

The Dark Knight - Le Chevalier noir
Hypérion
8

Un Joker au panthéon, un Batman de grande envergure

Pas encore remis de son dernier opus The Dark Knight Rises qui me fait encore trembler de rage mal contenue en y repensant, j'ai pris le risque de revoir son illustre prédécesseur, histoire de...

Lire la critique

il y a 9 ans

97 j'aime

21

The Dark Knight - Le Chevalier noir
Gothic
10

Critique de The Dark Knight - Le Chevalier noir par Gothic

Au menu, un super héros avec un costume de chauve-souris en cuir (le costume, pas la chauve-souris), un méchant...méchant! En l'occurrence l'un des meilleurs vilains de toute la culture "Comics", si...

Lire la critique

il y a 11 ans

79 j'aime

13

Monty Python - Sacré Graal !
RENGER
2

Armez vous de patience, c'est ce que vous avez de mieux à faire.

Premier long-métrage pour l'équipe des Monty Python où ils réalisent avec Monty Python, sacré Graal (1975) une comédie lourde, exaspérante et extrêmement vide. Certains gags sont beaucoup trop...

Lire la critique

il y a 11 ans

24 j'aime

17

Ready Player One
RENGER
2

Grosse désillusion, de la SF chiante à mourir

Une belle grosse désillusion le dernier Spielberg. Moi qui l'attendais avec une certaine impatience. Son grand retour à la SF, à grands renforts de coups marketings, je suis tombé dans le panneau et...

Lire la critique

il y a 4 ans

21 j'aime

24

Room 237
RENGER
6
Room 237

Vous ne regarderez plus jamais Shining de la même façon ! [! ATTENTION SPOILER !]

[! ATTENTION SPOILER !] Vous vénérez Shining (1980) de Stanley Kubrick ? Alors découvrez sans plus tarder Room 237 (2012), un documentaire (dont le titre fait référence à la fameuse chambre de...

Lire la critique

il y a 9 ans

17 j'aime