Quand Jarmusch s'amuse

Avis sur The Dead Don't Die

Avatar Sybille Guerriero
Critique publiée par le

Je n'avais pas vu de film de Jim Jarmusch depuis Paterson, son précédent long-métrage sorti en 2016. L'ayant adoré et étant une inconditionnelle fan de ce réalisateur j'étais donc plutôt enthousiaste de découvrir son nouveau bébé.

Pour ne pas m'influencer et ne pas me faire trop d'attentes, je n'ai pas regardé la bande-annonce. Les seuls éléments dont j'étais au courant était le casting (qui me donnait l'eau à la bouche) et le genre de l'oeuvre soit un film de zombies.

De ce genre en question, je n'ai pas vu beaucoup de films (en tête j'ai Zombieland de Ruben Fleischer et Le dernier train pour Busan de Sang-ho Yeon) : je suis donc loin d'être une experte en la matière.

Après son excellent film de vampires Only lovers left alive (2013), le cinéaste a donc décidé de parler de zombies. Sur le papier, le projet était attisant, dans les faits, le film n'est malheureusement pas sa plus grande réussite.

Si le cinéaste s'amuse (on sent clairement qu'il s'est fait plaisir), le spectateur reste un peu en retrait, pas tout à fait inclus dans ce "délire entre potes".

Pour ma part, étant comme je vous l'ai dit plus haut une fervente admiratrice du monsieur, The dead don't die ne m'a pas déplu et, alors même que j'étais dans une salle pas tout à fait réceptive à cet humour décalé, je m'imaginais seule chez moi en train de pleurer de rire face à l'absurdité totale de ce film de zombies hors norme (il faut dire que si je suis une adepte de ce cinéma c'est justement pour le malaise créé par des situations inédites et rocambolesques).

The dead don't die regorge d'auto-références et de clins d'oeil à foison et le casting ainsi que le réalisateur se complaisent dans un univers qui leur est très personnel laissant ainsi le reste sur le bas-côté (j'entends ici le scénario, la mise en scène et le public aussi).

Il n'y a donc aucune prise de risque et Jarmusch reste dans son confort en appliquant sa signature sans une réflexion plus poussée que ça (ce qui est bien dommage).

Ainsi, si je devais donner un adjectif pour qualifier ce film je dirais qu'il est fainéant (haha) et à mon humble avis Jim Jarmusch aurait du faire un court-métrage plutôt qu'un long pour cette histoire de zombies. L'effet produit aurait été plus percutant et sûrement plus drôle aussi.

Ce n'est donc pas par ce film qu'il faut commencer pour découvrir la filmographie du metteur en scène selon moi. Je vous conseille plutôt de regarder tous ses autres films (ou au moins 2-3 comme Night on Earth, Down by law ou encore Broken Flowers).

Toutes mes critiques sont à retrouver sur mon blog :
https://thenewnewgirl.blogspot.com/search/label/cinema

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 43 fois
Aucun vote pour le moment

Sybille Guerriero a ajouté ce film à 1 liste The Dead Don't Die

Autres actions de Sybille Guerriero The Dead Don't Die