Du sous Malick mais avec plus d’émotions

Avis sur The Dig

Avatar Smathy27
Critique publiée par le

The Dig c’est un peu tout ce qui aurait pu échouer à priori. À la grande surprise, l’objet filmique se targue d’une remarquable finesse et d’une rare élégance. Ça raconte l’histoire d’une riche veuve malade qui va demander à un archéologue d’organiser des fouilles sur sa propriété. À la surprise générale, d’impressionnantes découvertes nous attendent et plus encore, un récit profondément touchant questionnant la mortalité et les traces que l’on laisse derrière nous.

Et ce qui impressionne sur le papier, c’est à quel point le film est dynamique et renouvelle sans arrêt ses enjeux. Le montage y joue pour beaucoup dans la réussite de cette entreprise. Intimement poétique, la réa n’hésite pas à couper net les liens entre scénario et illustration et on se surprend à poursuivre une conversation qui tarde à nous parvenir ou qui a déjà fait son temps à l’écran. De même, cette poésie est accentuée par une photo sublime et une plage de plans très contemplatifs. Tout simplement sublime.

Également le film n’est pas sans rappeler par de nombreux aspects le travail de Malick avec ces mouvements de caméras fluides et voluptueux, ces utilisations particulières de focales très proches des corps notamment quand elles sont courtes et ces compositions de cadres très précises, très spéciales et toutes très belles. Et là dedans, Stone y prend toute la technique et y insuffle du drama, du mélo. Et mon dieu c’est fou à quel point le film est touchant, puissant, arrivant à captiver et à prendre son spectateur et à l’émouvoir.

C’est ainsi que de grands moments de grâce viendront vous faire frissonner. Et ils ne sont pas rares. Accouplés à une ost très efficace, la mise en scène sait rendre ces moments aussi grands qu’ils devraient l’être. Et de ce fait, on est vite pris d’empathie pour toute cette galerie de personnages tous d’ailleurs magnifiquement bien incarnés. Du Malick en moins indigeste donc ? Possible mais fatalement moins efficace. Et peut être que chez certains c’est ça qui à peiner, que ça essaye de copier artificiellement une façon de faire.

Loin d’être de cet avis, j’ai passé un merveilleux moment, bouleversé par ces personnages et étrangement passionné par ce récit alors que franchement... c’était pas gagné. Et dire que je le refusais à le lancer.

Film : 8
Feeling : ❤️❤️❤️

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 27 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Smathy27 The Dig