Un drame sincère à la narration plutôt lente

Avis sur The Dig

Avatar tdurden44
Critique publiée par le

The Dig est tiré d’une histoire vraie et revient sur la découverte des vestiges dans le domaine d’une riche aristocrate veuve dans une Angleterre en 1939, soit au début de la Seconde Guerre Mondiale. Un évènement qui va prendre de l’importance évidemment sur la narration et sur le destin de ses personnages. Se positionnant comme un drame intimiste historique, on pouvait s’attendre à un air de déjà-vu mais c’est loin d’être le cas même si l’histoire va suivre un schéma narratif classique à certains moments. La caméra est grandement inspirée et alterne des plans rapprochés et larges avec un grand soin apporté sans jamais tomber dans une mise en scène caricaturale. Il y a presque des allures de Terrence Malick dans certaines séquences sans aller dans le jusqu’au-boutisme de son metteur en scène. Ici, le réalisateur qui n’a que quelques films à son actif montre pourtant un certain talent et parvient à raconter cette histoire avec justesse et sincérité. Pour cela, il peut s’appuyer sur son duo d’acteurs principaux, Carey Mulligan et Ralph Fiennes, qui sont tous deux attachants et dégagent une sympathie à travers leurs différents échanges. Souvent en opposition dans un premier temps, une complicité va naitre entre les deux jusqu’à un respect mutuel. L’écriture des personnages n’a rien d’étonnant mais elle a le mérite de fonctionner auprès du spectateur. L’actrice est d’ailleurs très touchante dans le rôle de cette jeune femme qui cherche avec cette découverte à s’évader de la lourdeur de son quotidien entre la perte de son mari et les problèmes de santé. Ralph Fiennes, plus réservé, est toujours dans le ton et interprète cet excavateur beaucoup plus profond qu’il n’y parait. Une mélancholie se dégage à travers ce film globalement mais aussi de ces deux personnages sans cesse confrontés aux épreuves de leur vie mais qui partagent une envie commune de retrouver ce trésor d’une autre époque. Cette expérience qui va progressivement amener plusieurs personnes à s’impliquer dans la découverte de ces fouilles est aussi un parallèle sur l’héritage laissé par l’être humain notamment à l’approche d’une mort éventuelle qui entoure cette jeune femme malade mais aussi l’annonce inévitable de la guerre. L’histoire prenant place dans une Angleterre à cette époque permet d’apporter de la tragédie en toile de fond pour finalement imposer cet évènement comme une fatalité dans la vie de ces femmes et hommes. Cependant, l’arrivée de ces nouveaux personnages au fur et à mesure met au second plan notre duo d’acteurs, le film se perdant ainsi un peu dans sa narration à l’approche de son dénouement. Une conclusion qui est tout de même émouvante et conclut de manière efficace cette histoire. D’ailleurs, afin de se focaliser au mieux sur la construction de ses personnages et de ses dialogues, le film adopte un rythme plutôt lent qui en perdra quelques-uns avec le sentiment d’une certaine longueur. Mais une fois plongé dans ce récit, le spectateur passe un bon moment et se prend d’affection pour ces personnages durant leurs travaux, il faut dire que le casting brillant aide grandement à nous convaincre de ce que nous propose ce nouveau métrage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 192 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de tdurden44 The Dig