👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

The Divide réunit pas mal de genres, balançant entre pseudo-SF, huis-clos/thriller ou horreur. L'idée de base (cataclysme nucléaire dont on ne connait finalement pas l'origine) est le support à une confrontation de 2h entres les différents protagonistes réunis dans un bunker souterrain. C'est là que se passe l'action, plutôt qu'en surface, et on ne verra pas beaucoup du monde extérieur qu'aux dernières minutes.
Confinés dans un abri plutôt glauque et insalubre, on capte l'ambiance du film dès le départ, devinant que l'atmosphère va vite tourner au vinaigre.

Certes, le perso campé par Michael Biehn est un peu stéréotypé: gardien d'immeuble bourru et franchement pas accueillant, un peu parano sur les bords, qui semble en connaître plus que les autres sur la situation (détrompant ainsi le spectateur). Mais le rôle prend plus d'ampleur avec les minutes, oscillant entre bon et mauvais côté jusqu'au bout tandis qu'on saisit très vite les personnages de Josh et Bobby. Toutefois, le jeu de tous les acteurs sauve le manque de profondeur de ces deux derniers rôles. Les transformations physiques et morales font froid dans le dos. Le personnage d'Eva campé par Lauren German (plus habituée des séries que des longs-métrages) semble ne rien apporter au film pendant une bonne partie de la pellicule mais montre que l'esprit de survie de chacun pousse même les plus neutres à l'extrême.
La déchéance de Rosanna Arquette est superbe. L'ambiance tombe dans le sordide, où le sang gicle et le mystère reste total. On ne comprend pas qui sont les hommes en combinaison et ce qu'ils peuvent faire dans le labo extérieur, ni pourquoi les survivants sont confinés par ces dératiseurs en scaphandre. Sont-ils des bêtes de foire, sujets d'une étude psychologique, ou destinés à être disséqués? Bref autant de question et de suppositions qui ne trouveront pas de réponse à la fin. La seule question réelle reste: ces survivants ont-ils vraiment une chance de survie, que ce soit dans le bunker ou à l'extérieur? Faut-il essayer d'échapper à la folie ou au carnage sanglant qui s'est installé quand rien n'a survécu dehors? Les plus chanceux ne sont-ils pas morts lors de l'explosion du début?

Bref, entre une très bonne BO qui ne vous casse pas les oreilles, le décor minimaliste qui donne beaucoup de contenance au scénario + les acteurs qui ont été très bien castés (excellent retour de Michael Biehn!), c'est un très bon film malgré des longueurs et quelques scènes franchement pas marrantes.
Ko_Eun-Chan
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Science-Fiction

il y a 7 ans

1 j'aime

1 commentaire

The Divide
Miho
3
The Divide

Mon bunker au Canada

Après sa transposition de Hitman à l'écran et Frontière(s), film d'horreur made in France en 2007, c'est au Canada que Xavier Gens a posé sa caméra pour réaliser son Divide. Il reprend ici la...

Lire la critique

il y a 10 ans

28 j'aime

3

The Divide
KangooNomade
2
The Divide

Facepalm Nucléaire

Attention, la critique suivante à été écrite par un type légèrement saoul, en furie, et vers 4h du matin. Je vais attaquer par la technique : de ce côté-là, il n'y a rien à reprocher. C'est pas...

Lire la critique

il y a 10 ans

24 j'aime

4

The Divide
Gand-Alf
7
The Divide

Where is my mind ?

Suite à l'expérience désastreuse de "Hitman", Xavier Gens décide de prendre ses distances avec les gros studios et s'en va tourner son nouveau film tout seul dans son coin. Après un tour fait dans...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

Sharktopus vs. Pteracuda
Ko_Eun-Chan
1

Critique de Sharktopus vs. Pteracuda par Jessica Sabatini

Pardonnez-moi mon Père car j'ai pêché: j'ai critiqué Sharknado et lui ai attribué une note de 2/10. Mais après avoir regardé cette daube sidérale qu'est Sharktopus vs/ Pteracuda, je me repens. Je ne...

Lire la critique

il y a 7 ans

3 j'aime

1

My Cousin Rachel
Ko_Eun-Chan
5

La veuve qui rap-tout

Ahhh la campagne anglaise, avec ses moutons et ses vertes étendues où il ne fait pas bon de longer les falaises. Ses prés de jacinthes bleues et ses grands domaines. Ses demeures où résonne toujours...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

Le Lecteur de cadavres
Ko_Eun-Chan
7

Critique de Le Lecteur de cadavres par Jessica Sabatini

Voilà un livre original, qui sort des sentiers battus et surexploités des enquêteurs médico-légaux et pseudo-profilers qu'on retrouve de plus en plus de nos jours dans la littérature américaine...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime