Tantôt charmant, tantôt odieux, le personnage principal, en proie aux caprices de sa mémoire, vacille d’un état à un autre et aboutit – en apothéose – par nous dévoiler toute sa vulnérabilité. Le réalisateur et co-scénariste avait nommé son protagoniste Anthony car il rêvait de voir Anthony Hopkins l’interpréter. C’est chose faite et on n’imagine personne d’autre dans le rôle. L’acteur, habitué des plateaux de tournage, n’a pas fini de nous surprendre en prouvant une fois de plus tout son talent à travers une justesse de jeu à peine croyable.


Notre critique complète : https://linfotoutcourt.com/critique-the-father/

LInfo_Tout_Court
9

Le 2 avril 2021

8 j'aime

The Father
Behind_the_Mask
8
The Father

Devoir de mémoire

Les yeux sont le miroir de l'âme, paraît-il. Et il suffit d'un regard, parfois, pour susciter mille émotions. The Father me l'a rappelé cet après-midi, avec le regard tour à tour hébété et...

Lire la critique

il y a 1 an

83 j'aime

7

The Father
lhommegrenouille
8
The Father

Une chose de savoir. Une autre d’y être…

On y passera tous. On a conscience de ça. Le déclin, la vieillesse puis l’oubli. Personne n’est dupe. On a tous vu un père ou une grand-mère s’engager sur ce chemin. Des proches ou des inconnus. Les...

Lire la critique

il y a 1 an

47 j'aime

26

The Father
Plume231
7
The Father

La Vieillesse est un naufrage !

Vivre la "réalité" d'un homme qui tombe de plus en plus profondément dans la sénilité (sans s'en rendre compte le moins du monde, cela s'entend !), c'est comme si sa mémoire (ou plutôt son absence de...

Lire la critique

il y a plus d’un an

46 j'aime

11

The Father
LInfo_Tout_Court
9
The Father

Anthony Hopkins plus humain que jamais

Tantôt charmant, tantôt odieux, le personnage principal, en proie aux caprices de sa mémoire, vacille d’un état à un autre et aboutit – en apothéose – par nous dévoiler toute sa vulnérabilité. Le...

Lire la critique

il y a plus d’un an

8 j'aime

American Assassin
LInfo_Tout_Court
3

American Assassin : rendre sa grandeur à l’Amérique (et tuer les autres)

« Toujours tirer, ne jamais réfléchir », voilà le credo sur lequel repose l’ensemble d’un film où des espions américains pas vraiment discrets (Dylan « moi, pas content » O’Brien en tête) cherchent à...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime

3

The Monsanto Years
LInfo_Tout_Court
7

un Neil Young garanti sans pesticides.

A 69 ans, Neil Young a toujours les crocs. Dans The Monsanto Years, il dénonce les dérives du géant américain de l’agroalimentaire avec rage et sincérité, comme il le fait depuis maintenant quarante...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime