Fraiment en-dessous de tout!

Avis sur The Frame

Avatar tobor
Critique publiée par le

Ciel que c'est couillon!
Comme s'il suffisait d'avoir une idée pour qu'elle soit bonne!
Comme s'il suffisait d'y mettre un max d'idées pour qu'au moins une soit bonne!

un petit spoil sera plus clair:

Un homme et une femme, deux inconnus, se font malgré eux un chat/webcam à travers leur téloche, comme ça!
Chacun reconnaît en l'autre la vedette de sa série préférée dont il/elle se geekent sans réserve et tentent d'expliquer à l'autre que ce qu'il pense être sa vie (lui truand, elle secours d'urgence) n'est qu'un feuilleton mainstream. Les voilà amoureux mais ils semblent vivre dans une autre dimension car leurs tentatives de rencards échouent... Seraient-ils psychotiques? Dans un espace hors du temps accessible depuis un immeuble du coin, chacun à son tour découvre que la vie du jeune-homme est une histoire qui s'écrit (se frappe à la machine toute seule) en temps réel. Elle tente donc d'arranger les bidons du mauvais garçon en remaniant le scénario à l'avenant, eh oui, elle a un bic, barre des choses, en écrit d'autres. Les gens qu'elle fait disparaître dans le texte deviennent pour lui des flaques d'encre (oui, parce que le précédent film du réalisateur s’appelait "Ink" et qu'il avait plutôt bien marché?) Voilà qui sauve sa peau mais quand plus tard, il arrive devant cette même machine à écrire, il la détruit! Il est maintenant coincé dans le cadre de la prise de vue (merci Buster Keaton), heureusement, ce n'est pas un plan fixe et il se présente toujours une échappatoire, il fuit (?), se réveille chez lui (ah ouais, ok), prend son violon, sort sur le trottoir, rencontre sa sauveuse, the end!

Résultat: des comédiens qui font sans doute tout ce qu'ils peuvent pour sembler y croire (sans savoir à quoi), se prennent un gros râteau même si le réalisateur estime que ça marche!
Bref, la mystification d'un grand vide, mal ficelé, mal joué, long, lent, lourd.
Ce film vénère les médias de masse, tente de hisser le reality-show au rang d'aventure humaine inégalable, joue d'un surréalisme inconsistant et plat, sans goût ni talent. Vous voilà prévenu/es...

outbuster
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1777 fois
10 apprécient · 24 n'apprécient pas

Autres actions de tobor The Frame