👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

L’action se déroule dans la petite ville française d’Ennui-sur-Blasé (authentique).
Tout est dit.
Une myriade de bons comédiens et une photo plutôt réussie au service d’un scénario loufoque et incohérent, qui véhicule l’image que les Américains semblent toujours avoir de la France : baguette - béret -2 CV - étudiants yéyés-philosophes (!) dans la rue. Wes Anderson nous a épargné Piaf (pas Aznavour) remplacée par le Christophe d’ «Aline» - mauvaise pioche. Pour l’histoire, on informera Mr Anderson que la chanson «Aline» est sortie en 1965 et que Mai 1968 a eu lieu en …
Le sommeil m’a gagné au milieu du dernier tableau.

Yves_946778
4
Écrit par

il y a 7 mois

5 j'aime

2 commentaires

The French Dispatch
lhommegrenouille
5

Andersonneries « façon püzzle »

Au bout du dixième long-métrage, que peut-on encore espérer d'un film de Wes Anderson ? ...Qu'il sache une fois de plus nous offrir un de ses nouveaux univers si propres à lui ? ...Qu'il démontre...

Lire la critique

il y a 7 mois

85 j'aime

14

The French Dispatch
WeSTiiX
4

Plaid-Time (pour la sieste)

Pouvoir découvrir un Wes Anderson au Festival de Cannes fait forcément son petit effet. L’attente était décuplée par le report d’un an du film, consécutif à l’annulation de l’édition 2020 du...

Lire la critique

il y a 7 mois

79 j'aime

5

The French Dispatch
Aude_L
7

Un tapis rouge démentiel

Un Wes Anderson qui reste égal à l'inventivité folle, au casting hallucinatoire et à l'esthétique (comme toujours) brillante de son auteur, mais qui, on l'avoue, restera certainement mineur dans sa...

Lire la critique

il y a 10 mois

46 j'aime

La Dernière Légion
Yves_946778
3

Heureusement que c'était la dernière....

Prenez 2 comédiens confirmés probablement en délicatesse avec le fisc (Colin Firth, Ben Kingsley). Ajoutez quelques "gueules " qu'on a vues dans la série "Rome" (1) ou qu'on verra ensuite dans "GOT"...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

1

Une jeunesse dorée
Yves_946778
2

Nanar complet

Ma critique s'appuie sur la 1ère moitié du film: je n'ai pas pu aller plus loin. Si l'objectif de la réalisatrice était de faire partager l'ennui absolu de la jeunesse "Palace" de la fin des années...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime

2

La Peau douce
Yves_946778
8

Critique de la lâcheté masculine

Un intellectuel quadragénaire tombe amoureux d'une jeune hôtesse de l'air. Mais la jeune femme trouvera-t-elle une place dans la vie bourgeoise de l'homme marié? Le veut-elle, d'ailleurs? Et lui,...

Lire la critique

il y a 18 jours