Un petit nègre

Avis sur The Ghost Writer

Avatar Jackal
Critique publiée par le

Un nègre (un écrivain de soutien, "ghost writer" en anglais) est engagé par l'ex-Premier Ministre britannique Adam Lang pour l'aider à écrire son autobiographie. Ce dernier est bientôt accusé de tortures dans le cadre de la guerre contre le terrorisme, et le nègre tombe sur des indices troublants concernant le passé de Lang, d'autant plus troublants que le premier type à avoir travaillé sur le livre est mort dans des circonstances mystérieuses.

Ce qui est remarquable ce n'est pas tant le suspense (pas invraisemblable mais archi-classique, les sensations de danger induites par la musique inquiétante de Desplat et ces paysages côtiers battus par la pluie sont systématiquement escamotées et l'enquête comporte peu d'étapes) que l'ironie avec laquelle Polanski fait écho au jeu de dupes qui a entouré la guerre en Irak (premier ministre anglais faisant les yeux doux à Washington, sociétés mercenaires de sécurité aux méthodes douteuses, la CIA encore et toujours...), et impossible de ne pas également y voir un écho à sa propre expérience de l'exil et de la vindicte populaire. Des jeux d'acteurs tout en subtilité chez Ewan McGregor et Olivia Williams, un peu moins en ce qui concerne Pierce Brosnan mais c'est le personnage qui veut ça. Et Kim Cattrall hors d'un navet ça fait plaisir aussi mine de rien.
A noter aussi, les caméos fort sympathiques de James Belushi et d'Eli Wallach.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 690 fois
18 apprécient

Jackal a ajouté ce film à 10 listes The Ghost Writer

Autres actions de Jackal The Ghost Writer