Affiche The Giver - Le Passeur

Critiques de The Giver - Le Passeur

Film de (2014)

Critique de The Giver - Le Passeur par Lacaille

Entre Equilibrium et Hunger Games, c'est quand même agréable à regarder, ça nous montre l'importance de l'histoire et des sentiments. Plus pour les ados que les adultes, les prestations ne sont ni exceptionnelles ni ratées. On est dans du médiocre qui fait passer le temps. La musique du générique est plutôt pas mal. Lire la critique de The Giver - Le Passeur

Avatar Lacaille
5
Lacaille ·

pitoyable

Un film Bourré d'incohérences ... un univers où les gens sont censé voir le monde en noir et blanc mais qui peignent certains de leurs murs en ROUGE, qui s'habillent en Bleu ou Orange et qui gardent même une cohérence dans les designs intérieurs de leurs maisons ... rien que ça rend le film complètement Obsolète et vide de Sens. Lire la critique de The Giver - Le Passeur

Avatar Mac Ramé
2
Mac Ramé ·

C'est le fait de choisir qui compte, n'est-ce pas ?

Je précise que je n'ai pas (encore) lu le livre. The Giver est une dystopie très classique mais bien écrite et portée par une mise en scène riche de ses parti-pris, notamment visuels (quel come-back de Philip Noyce !). Le film ne révolutionne pas du tout le genre mais ne se vautre pas dans l'action à tout prix, c'est rare. Les personnages ont le temps d'être... Lire l'avis à propos de The Giver - Le Passeur

1
Avatar Camden
7
Camden ·

Critique de The Giver - Le Passeur par 0eil

A priori, 2014 est parvenu à faire fluctuer les visions du futur les plus singulières et dystopiques. Après un magnifique Divergente, et en attendant Hunger Games, The Giver est la nouvelle itération à destination d'un public adolescent, à qui l'on narre combien l'avenir promet d'être particulièrement pounave et surtout, combien ils feront bouger les choses, contrairement à ces cons d'adulte qui... Lire l'avis à propos de The Giver - Le Passeur

1 1
Avatar 0eil
2
0eil ·

Dans les bras, la lumière

Sous ses aspects d’utopie revisitée à la sauce teenage movie se cache, en réalité, une œuvre intéressante et au propos fort qui s’interroge sur le droit à la couleur et à tout ce qu’elle peut suggérer – chaleur humaine, sentiments, art – dans un microcosme monochromatique. Le choix que fait Phillip Noyce n’est pas nouveau : bâtir une cité utopique pour mieux tendre au monde... Lire la critique de The Giver - Le Passeur

1
Avatar Fêtons_le_cinéma
7
Fêtons_le_cinéma ·

Critique de The Giver - Le Passeur par turandot

Un film qui n'est pas mauvais : il est bien mené, bien interprété, et même si l'action à proprement parler tarde à démarrer , on ne s'ennuie pas. En plus ça ne dure pas des plombes comme tous ces blockbusters qui dépassent allègrement les deux heures, et ça ne fait pas mal au crâne à force de multiplier explosions et destructions . J'aurais même pu lui mettre un point de plus, mais, voilà... Lire la critique de The Giver - Le Passeur

1
Avatar turandot
6
turandot ·

Philosophique

Il faut voir ce film, non comme un film d'action ou pour qu'on soit plus que rivé à nos écrans, mais comme un film qui fait réfléchir. Dans ce monde, tous sont contrôlés par le ''gouvernement'' (eh oui!). Vous ne décidez même pas de votre métier, le gouvernement le fait à votre place selon vos compétences et les besoins de la ''ville''. Personne ne voit les couleurs, ressent de sentiment !... Lire l'avis à propos de The Giver - Le Passeur

1
Avatar maery crow
10
maery crow ·

Concept vu, revu et sans surprise… Bref on s’ennui !

Le principal est dans le titre, ce film utilise des mécaniques beaucoup trop utilisées ces derniers temps. Ce film n’est bon sur aucun aspect et ça se ressent. On débute dans une cité futuriste, dans une époque post apocalyptique, où l’on suit trois jeunes qui vont bientôt entrer dans « la vie active » de cette société. Mais comme toujours cette vie utopique ne peut se faire qu’au... Lire la critique de The Giver - Le Passeur

1
Avatar choin
3
choin ·

C'est de la merde. Point.

Ça suffit les conneries. J'adore les films américains, je vis pour ça. Je dois être la seule à avoir kiffer Tortues Ninjas. Mais là franchement, c'est se foutre de ma gueule, et j'aime pas. Pour avoir lu le Passeur de Lois Lowry (et adoré), j'étais pas emballée en voyant l'idée d'adaptation, super septique en regardant la bande annonce, mais complètement dégoutée en regardant cette daube.... Lire la critique de The Giver - Le Passeur

1 1
Avatar Solène Hurvois
1
Solène Hurvois ·

Le monde où Alzheimer s’était généralisé.

The giver s’inscrit dans la norme actuelle du film dystopique “grand public à partir de 13 ans”: un monde sur-organisé, une jeunesse qui n’a pas le choix, des adultes inexistants, et un héros “différent” qui va venir perturber tout ça. Ici le début évoque forcément divergente puisqu’une cérémonie va avoir lieu pour assigner à chacun son rôle dans la société. Notre héros se retrouve “comme par... Lire l'avis à propos de The Giver - Le Passeur

1
Avatar iori
4
iori ·