👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Grand long métrage multi-oscarisé ou Wes Anderson réalise un Masterpiece avec comme clef d’ancrage l’institution hôtelière traversant les époques.

Pastichant l’histoire établie en marchant sur les lignes du Grand Stefan Zweig cette poésie visuelle ne manque jamais de rythme et se montre percutante grâce à un casting VIP.

L’ensemble est précis et juste et ne manque pas d’intrigue sur fond d’héritage juteux venant à bouleverser le destin des protagonistes.

Un chef d’œuvre du 7ème Art méritant d’être culte tant les ingrédients qui le compose sont une pâtisserie à savourer.

Jokoko
10
Écrit par

il y a plus d’un an

The Grand Budapest Hotel
Sergent_Pepper
8

Le double fond de l’air est frais.

Lorsque Wes Anderson s’est essayé il y a quelques années à l’animation, cela semblait tout à fait légitime : avec un tel sens pictural, de la couleur et du réaménagement du réel, il ne pouvait que...

Lire la critique

il y a 8 ans

216 j'aime

23

The Grand Budapest Hotel
Veather
9

Read My Mind #2 : The Grand Budapest Hotel

Ami lecteur, amie lectrice, bienvenue dans ce deuxième épisode de RMM (ouais, t'as vu, je le mets en initiales, comme si c'était évident, comme si c'était culte, alors qu'en vrai... Tout le monde...

Lire la critique

il y a 7 ans

174 j'aime

51

The Grand Budapest Hotel
guyness
9

Anderson hotel

Comme tout réalisateur remarqué, Wes Anderson compte quatre catégories de spectateurs: les adorateurs transis, les ennemis irréductibles, les sympathisants bienveillants et, beaucoup plus nombreux,...

Lire la critique

il y a 8 ans

153 j'aime

68

Damnation
Jokoko
4
Damnation

Pouvoir secret

Esthétiquement très beau, les décors offrent une réel immersion dans l’Amérique des années 30 prohibés sur la rampe de lancement de son expansion. Malgré ses ingrédients convaincant les acteurs...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

Rock Bottom
Jokoko
10
Rock Bottom

A cœur ouvert

Composition majestueuse d’un magicien réduit au plus profond désarroi après sa lourde chute qui le privera de ses jambes mais pas de cette voie Angelique divine Cet album est une ode à l’amour la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

La Cité de Dieu
Jokoko
10

Le sang du diable

Parabole brillamment orchestrée retraçant au plus vraie les horreurs dont ont été victimes des enfants de Dieu condamnés de souche à l’appel du jugement dernier. Cette balance diabolique allouant...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime