👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Partant a mon petit cinéma d'art & d'essai, dans l'idée de voir une comédie humoristique, j'ai vite ete surpris.

Pour moi ça n'est avant tout pas vraiment de l'humour, ou alors il s'agirait d'"humour noir absurde britannique" dont seul nos amis anglais savent le faire.La plupart des acteurs sont archi convaincants notamment Adrian Brody et le terrifiant William Defoe qui n'as pas besoin de beaucoup de répliques pour démontrer son talent

Chaque scènes est un tableau, une peinture d'artiste qui me donne l'impression de déambuler dans une galerie d'art anglaise au cœur de Londres et pourtant ce film est américano-allemand, encore une surprise

Une œuvre d'art ce chef d'œuvre
Robyn
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Top Cinéma 1872, Top 30 films vus au ciné en 2014, Les meilleurs films de 2014, Les plus belles claques esthétiques et Les meilleurs films coup de poing

il y a 8 ans

6 j'aime

The Grand Budapest Hotel
Sergent_Pepper
8

Le double fond de l’air est frais.

Lorsque Wes Anderson s’est essayé il y a quelques années à l’animation, cela semblait tout à fait légitime : avec un tel sens pictural, de la couleur et du réaménagement du réel, il ne pouvait que...

Lire la critique

il y a 8 ans

216 j'aime

23

The Grand Budapest Hotel
Veather
9

Read My Mind #2 : The Grand Budapest Hotel

Ami lecteur, amie lectrice, bienvenue dans ce deuxième épisode de RMM (ouais, t'as vu, je le mets en initiales, comme si c'était évident, comme si c'était culte, alors qu'en vrai... Tout le monde...

Lire la critique

il y a 7 ans

174 j'aime

51

The Grand Budapest Hotel
guyness
9

Anderson hotel

Comme tout réalisateur remarqué, Wes Anderson compte quatre catégories de spectateurs: les adorateurs transis, les ennemis irréductibles, les sympathisants bienveillants et, beaucoup plus nombreux,...

Lire la critique

il y a 8 ans

153 j'aime

68

Gravity
Robyn
7
Gravity

....

l'ambiance dans la salle a l'apparution du génerique de fin, les lumieres reste eteintes un long moment, personnes ne bouge, et ne parle n'ont plus on entends les mouches voller, pas de commentaires...

Lire la critique

il y a 8 ans

11 j'aime

1

Mea Culpa
Robyn
4
Mea Culpa

Bienvenue au stand de tirs ! (SPOILER)

Un enfant a vu quelque chose qu'il n'aurait pas du voir, voila ce qui m'a donné envie de braver la pluie et d'aller au cinéma. Et patatra, après un début prometteur, où l'on voit des "armoires à...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

Le Monde de Charlie
Robyn
8

" you can not choose or you just, but one can choose or we will "

"We can not choose where we come from, but you can choose who you become" Be passionate actress is one thing, but when it comes to where the story takes you in the guts, you find the right and you...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

2