Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche The Great Ecstasy of Robert Carmichael

Critiques de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

Film de (2006)

  • 1
  • 2

Critique de The Great Ecstasy of Robert Carmichael par Thomhess

J'ai longtemps cru pouvoir tuer une personne de sang froid. Peut-être par rapport au peu d'intérêt que j'attache à la vie d'illustres inconnus. Je ne sais pas. Et comme je n'ai jamais eu l'occasion d'étouffer mon poing sur le visage d'autrui, les années de frustrations et d'infortune aidant, j'avais dans l'idée d'être en mesure de laisser ma colère jaillir jusqu'à ce que s'éteigne une vie. Hé... Lire la critique de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

6 1
Avatar Thomhess
1
Thomhess ·

Une expérience à vivre (ou pas)

Que dire sur ce film qui traumatise encore la personne qui a eu l'honneur de le voir avec moi au cinéma il y a quelques temps déjà. En gros c'est l'histoire d'ados qui partent (énormément) en vrille pour cause de désoeuvrement, frustation etc... Je ne conseille pas car c'est assez lent, on se fait chier les 3/4 du film. Pis bam quand le dénouement arrive, les âmes même particulièrement solides... Lire la critique de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

3
Avatar AnaïsD
3
AnaïsD ·

Absolument déféquable

Ce film est une vraie bouse. L'idée de suivre une jeunesse perdue et déboussolée aurait pu être intéressante, mais c'est extrêmement mal fait, à coups de plans séquences interminables et de dialogues encore plus mauvais que l'odeur d'un camembert le Petit. Ce film a été réalisé par un ado de 13 ans à qui on a donné 3 bounty et une caméra pour qu'il fasse un pseudo film pour son cours... Lire l'avis à propos de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

3
Avatar 3615alexis
1
3615alexis ·

The Great Ecstasy of Robert Carmichael

Robert est un adolescent qui vit seul chez sa mère sans que l’on sache ce qu’est devenu le père. Il joue brillamment du violoncelle, est brillant à l’école mais semble malmené par ses camarades de classe où les garçons le prennent pour un faire-valoir et où les filles le regardent comme un pervers. Son tain est livide, il est peu avare en parole, et se détache petit à petit du cadre scolaire... Lire la critique de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

2
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Critique de The Great Ecstasy of Robert Carmichael par klauskinski

Thomas Clay filme en plans quasi-fixes le basculement dans l'ultra-violence de 3 jeunes anglais. Le message véhiculé par le film me semble ambigu (l'idée d'une sorte de déterminisme social de la violence) mais la mise en scène clinique est impressionnante. Naissance d'un grand réalisateur? Lire l'avis à propos de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

2
Avatar klauskinski
7
klauskinski ·

Orange mécanique du bourrin jeune et dynamique mais celui qu'a pas peur qui dénonce

Complètement con mais sait appâter et retenir l'attention, fût-ce à ses dépens. Soutient une vision bien clichée, apocalyptique et paresseuse de la société : voyez cette jeunesse désœuvrée, voyez ces médias (télévision, même les jeux vidéos qui absorbent leur attention !), voyez la drogue, la vulgarité. Il faut montrer les déterminismes, les familles prolétaires. Et bien sûr la... Lire l'avis à propos de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

Avatar Zogarok
3
Zogarok ·

Funny Games et Orange Mécanique disent merde aux dealers, par Ken Loach

Tout est dans le titre ^^ que ce film aurait dû avoir. Bon allez je développe un peu quand même. The Great Ecstasy of Robert Carmichael est un drame social ultra-violent se prenant totalement au sérieux réalisé par quelqu'un qui semble vivre dans la terreur du péril jeune, des classes dangereuses et de la drogue. Les critiques bonnes et mauvaises sont exactes, d'une part c'est... Lire la critique de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

Avatar Antoine Cani
3
Antoine Cani ·

Génération paumés

C'est quand même marrant de faire des films anti-drogue aujourd'hui. Enfin en même temps j'imagine que c'est normal que ça existe, toutes les opinions sont possibles. Mais je ne sais pas, à voir ce film, j'ai eu l'impression de revenir 60 ans en arrière à l'époque de "Reefer Madness". Ce n'est pas tellement le message qui m'embête. Chacun est libre de raconter ce qu'il veut. Certains... Lire l'avis à propos de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

4
Avatar Fatpooper
3
Fatpooper ·

Critique de The Great Ecstasy of Robert Carmichael par Selenie

Un film qui avait eu des critiques dithyrambiques lors de ses passages en divers festivals... Et pourtant ce film est d'un ennui profond. Mixte entre "Orange mécanique" et "Funny Games" ce film n'invente rien. La violence choque par suggestion mais à l'image rien ne se passe vraiment. Le personnage principal n'a aucune présence ; et le fait qu'il explose par sa frustration est un peu facile car... Lire l'avis à propos de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

Avatar Selenie
1
Selenie ·

Critique de The Great Ecstasy of Robert Carmichael par Cine2909

Un film au rythme très lent à travers une réalisation très intéressante basé sur des plans fixes et autres travellings. On se laisse porter par l'histoire de ces jeunes complètement désorientés et qui ne trouvent qu'un refuge que dans la consommation de drogues leur permettant d'échapper à toute réalité. Soudain, le film se termine sur une scène très violente, difficile à supporter pour certains... Lire l'avis à propos de The Great Ecstasy of Robert Carmichael

Avatar Cine2909
4
Cine2909 ·
  • 1
  • 2