Critique : THE GREATEST SHOWMAN (sur screenreview.fr

Avis sur The Greatest Showman

Avatar ScreenReview
Critique publiée par le

Inspiré par l’ambition et l’imagination de Phineas Taylor Barnum, créateur du divertissement de masse avec son cirque Barnum en 1876 (il a depuis fermé en mai 2017), The Greatest Showman ne verse pas dans la demi-mesure. À l'image du nom du héros, le premier film de Michael Gracey est un vrai "barnum". Un gros foutoir en somme. Un joyeux bordel certes, mais un bordel quand même (dans le genre, on préfère Moulin rouge, plus maîtrisé). Ce biopic qui n’en est pas vraiment un (il prend trop de libertés pour cela. On reverra La monstrueuse parade inspiré de Barnum pour plus de réalisme) est chronologiquement incohérent (passons sur les costumes). Si le film nous communique sa bonne humeur, on se serait passé de son ton mielleux et ses titres de variété. Benj Pasek et Justin Paul oscarisés pour La La Land, signent des titres enthousiasmants mais à mille lieux de l’univers d’une comédie musicale. On a davantage l’impression d’écouter le nouvel album d’une chanteuse pop lambda. De plus les séquences chantées s’enchaînent à grande vitesse. Une nouvelle prestation débute avant même qu'on n'ait pris le temps de digérer la première.
Hugh Jackman qui avait transformé la scène des Oscars en 2009 en spectacle façon Broadway n’a toujours pas trouvé le musical à la hauteur de ses talents de showman. Les Misérables était trop morne, The Greatest Showman est “too much”. Pourtant la passion de l’acteur est communicatif. On passe tout de même un moment sympathique mais tout à fait oubliable.

Venez découvrir ma critique et plein d'autres encore sur mon site ScreenReview : http://www.screenreview.fr/critique-film-the-greatest-showman/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 144 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ScreenReview The Greatest Showman