Durant les 20 premières minutes de ce film, on se demande si Guy Pearce a le sida

Avis sur The Hard Word

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Ça fait un moment déjà que Guy Pearce nous fait sourire avec son revirement de carrière musclée : eneffet, il semble participer de plus en plus à des films d'action, sans doute en a)t)il marre de jouer dans des thrillers. Sauf que, s'il a une voix cassée sympa et une bonne gueule, il n'a pas assez de charisme pour interprêter un rôle de dur à cuir. C'est sans doute pour ça que Prometheus a déçu tant de gens.

"The hard word" c'est un film qu'il tourne dans son pays natal où il doit être une grosse star je suppose. Pas au même titre que Russel Crowe, mais quand même ! Je pensais que c'était quand même plus du paf paf que ça. Au lieu d'avoir des gens qui se flinguent à tout bout de champ, on a une action qui se déroule principalement en prison après une longue présentation des personnages. Le lieu est sympa, mais l'intrigue tarde à venir. Et la psychologisation des personnages manquent un peu de finesse ; disons que par rapport aux caractères, on regrette de ne pas avoir de situations qui les mettent plus en avant. Malheureusement, si le film a du mal à commencer il a aussi du mal à terminer. Et finalement on se dit qu'il aurait peut-être mieux valu ne jamais le commencer, parce que même s'il ne se passe pas grand chose dans les 40 premières minutes, c'est plus ou moins sympa, alors qu'après, quand les ennuis commencent, les solutions faciles et les dei ex machinae s'invitent à la fête.

S'en suivent ainsi des résolutions un peu bidons et puis vraiment, l'impression que ça ne termine jamais que la conclusion est sans cesse repoussée par le réalisateur qui ne veut pas lacher son spectateur aussi vite. Si sur la première moitié du film j'avais envie de rester gentil, la seconde moitié m'a tellement ennuyé et même carrément irrité par d'autre moments que je n'ai plus eu envie de défendre le film. Pourtant y a de bonnes choses. La mise en scène, même si parfois le réalisateur découpe mal son action pour cacher les incohérences scénaristiques, reste honorable. Puis les trois acteurs principaux fonctionnent bien ensemble. Et enfin y a cette course poursuite à pied, assez banale, mais plutôt marrante. Non vraiment, y a de quoi être content. Mais l'histoire est tellement mal construite qu'on ne peut être que déçu.

Bref, "The hard word" est un film très décevant malgré une intrigue qui avait du potentiel et un réalisateur qui n'est pas un manche non plus. Peut-être les producteurs auraient-ils dû faire un petit film sympa plutôt que de tenter de calquer le système Hollywoodien qu'ils ne comprennent pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 496 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fatpooper The Hard Word