Critiques de The House That Jack Built

Sergent_Pepper
8

Wise on dumb foundations

Il y a de très nombreuses mauvaises raisons d’aller voir le dernier film de LVT : pour se rincer l’œil, pour le challenge qu’est censé nous lancer le provocateur aux déclarations et œuvres...

il y a 4 ans

Velvetman
9
Velvetman

Antichrist

Alors que la polémique gonflait depuis quelques heures sur la prétendue violence de son film, alimentée par les nombreux claquements de porte lors de la projection officielle au Festival de Cannes...

il y a 4 ans

Moizi
9
Moizi

La fascination morbide

Difficile pour moi de dire du mal de The House That Jack Built tant le film m'a emballé du début à la fin. On y retrouve le Lars Van Trier que j'aime, celui qui n'hésite pas à choquer, qui n'hésite...

il y a 4 ans

guyness
4
guyness

La petite maison dans l'après rite

Les tics de langages propres à chaque cinéastes, ne peuvent pas (jusque dans une certaine mesure) leur être reprochés. C'est bien la moindre des choses que les plus marquants d'entre eux aient pu, au...

il y a 3 ans

EricDebarnot
8
Eric BBYoda

Fame ! What you get is no tomorrow !

Je suis Jack, et je tue des gens pour réaliser une œuvre d'art digne de devenir iconique. Je suis Lars, et je fais des films parce que je crois encore à l'Art. Et aux icones, même si je m'embrouille...

il y a 4 ans

mymp
6
mymp

Lars attaque

Voilà un film qui, des jours, voire des semaines après, laisse toujours aussi perplexe. On aura eu beau y repenser, le triturer, tenter de l’appréhender comme on peut, The house that Jack built reste...

il y a 4 ans

-Ether
5
-Ether

Monsieur Propre

Quand un individu est confronté à la critique, il réagit en règle générale de deux manières. Soit il change de comportement, soit il persiste et signe, s’imaginant trouver là un gage d’authenticité,...

il y a 4 ans

CinemaDreamer
10

La Philosophie que Lars a bâtie

Après son statut de Persona non Grata au Festival de Cannes de 2011, Lars von Trier revient (au Festival de Cannes), avec un nouveau film, en Hors Compétition. Se serait - il assagi ? Par espoir,...

il y a 4 ans

Chaosmos
9
Chaosmos

Le Sacrifice

Un titre, une calligraphie évocatrice, mais d'abord un simple mot : « house ». Incarnation de la figure de l'artiste exilé, Lars Von Trier dans le sillage de son illustre référence...

il y a 4 ans

ºOlivia
5
ºOlivia

Unimpressed

The House That Jack Built m'a laissée de marbre. Bien qu'ayant passé un moment agréable, je n'ai pas détesté ni particulièrement apprécié le film. L'humour cynique, les provocations immatures, et...

il y a 4 ans