Advertisement
Affiche The House That Jack Built

Critiques de The House That Jack Built

Film de (2018)

Antichrist

Alors que la polémique gonflait depuis quelques heures sur la prétendue violence de son film, alimentée par les nombreux claquements de porte lors de la projection officielle au Festival de Cannes 2018, le nouveau bébé de Lars Von Trier est donc enfin arrivé. Comédie dérangeante et nihiliste, crachat gore sur la médiocrité de l’humanité, The House That Jack Built est bien la claque annoncée.... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

109 3
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·

Wise on dumb foundations

Il y a de très nombreuses mauvaises raisons d’aller voir le dernier film de LVT : pour se rincer l’œil, pour le challenge qu’est censé nous lancer le provocateur aux déclarations et œuvres fracassantes, pour lui régler son compte, pour y trouver une justification fumeuse au voyeurisme, au sadisme ou à l’abolition de la morale face à l’art, ou tout simplement pour pouvoir dire... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

127 13
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Lars attaque

Voilà un film qui, des jours, voire des semaines après, laisse toujours aussi perplexe. On aura eu beau y repenser, le triturer, tenter de l’appréhender comme on peut, The house that Jack built reste comme insaisissable. Un truc opaque, très résistant. On devine plus ou moins l’intention, le discours et les manières, mais quelque chose semble constamment nous échapper. Alors quand... Lire la critique de The House That Jack Built

29 3
Avatar mymp
6
mymp ·

La fascination morbide

Difficile pour moi de dire du mal de The House That Jack Built tant le film m'a emballé du début à la fin. On y retrouve le Lars Van Trier que j'aime, celui qui n'hésite pas à choquer, qui n'hésite pas à jouer avec la susceptibilité des gens, qui n'a pas peur d'en faire trop, d'être outrancier et surtout de provoquer pour le plaisir de provoquer. Mais quel plaisir d'être provoqué !... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

15 2
Avatar Moizi
9
Moizi ·

Sauvagerie raffinée.

Il faut se l’avouer d’emblée : Lars Von Trier est un cinéaste du médiocre. Et « The House That Jack Built » est peut-être la pièce la plus médiocre de sa filmographie. Misanthrope morbide par excellence et nihiliste absolu, le cinéaste danois s’emploie ici à une analyse psychologique auto-réflective, où le meurtre se voile consciemment à la manière d’un processus créatif. Mais alors, cette... Lire la critique de The House That Jack Built

12 12
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

Fame ! What you get is no tomorrow !

Je suis Jack, et je tue des gens pour réaliser une œuvre d'art digne de devenir iconique. Je suis Lars, et je fais des films parce que je crois encore à l'Art. Et aux icones, même si je m'embrouille parfois à comprendre Hitler en tant que créateur génial de futures ruines iconiques. Je suis Jack, et je suis un ingénieur astucieux qui rêve d'être architecte : cette maison que je... Lire la critique de The House That Jack Built

35 24
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Critique de The House That Jack Built par yhi

Difficile de dénouer les fils du dernier film de Lars von Trier. Après l’œuvre monumentale qu'était Nymphomanic, The house that Jack built en reprend les principaux éléments, mais l'inversion de certains détails donnent à ce nouveau film une dimension assez différente. Alors que Joe se sentait victime de sa condition dans Nymphomaniac, Jack est un genre d'incarnation du mal qui ne... Lire la critique de The House That Jack Built

8
Avatar yhi
7
yhi ·

Le Sacrifice

Un titre, une calligraphie évocatrice, mais d'abord un simple mot : « house ». Incarnation de la figure de l'artiste exilé, Lars Von Trier dans le sillage de son illustre référence Tarkosvi a voué bon nombre de ses films à imager l'impossibilité de l'homme à habiter un monde sensé être sien. Habiter le monde, poser son existence, se... Lire la critique de The House That Jack Built

23 6
Avatar Chaosmos
9
Chaosmos ·

Le film que Trier a tourné

A Madagascar, un des rites funéraires les plus fascinants s'appelle le "retournement aux morts". Il s'agit de faire revenir le mort parmi les vivants car pour certains malgaches, la vie ne cesse pas après le décès. C'est une étape dans la continuité physique de la vie. Ainsi les morts sont exhumés un an plus tard et on les fait "danser" sur une musique entraînante. Parfois, pour compléter ce... Lire la critique de The House That Jack Built

6
Avatar OVBC
7
OVBC ·

Critique de The House That Jack Built par Pravda

J'ai beaucoup aimé The House that Jack Built. Mon accent anglais un peu moins peut-être. La bande-annonce me l'avait si bien vendu, la présence de Matt Dillon que j'aime beaucoup tellement alpaguée que c'est au taquet que je démarrais le visionnage. Et les deux heures trente sont passées très vite, j'en ai presque oublié de zyeuter la neige qui tombait à gros flocons dans l'dehors. On... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

6 9
Avatar Pravda
8
Pravda ·