La maison des 1000 morts

Avis sur The House That Jack Built

Avatar Emmie-Kenza
Critique publiée par le

The House That Jack Built est sans doute, avec L'étrangleur de Boston, un de mes films préférés sur un tueur en série.
La mise en scène est juste splendide et Lars von Trier a réussi à, c'est assez drôle à dire, donner vie aux cadavres. En effet, dans la scène de la chambre froide, Jack n'est qu'entouré de personnes mortes. Par ailleurs, les cadavres sont disposés de manière à ce que leurs 'âmes' soient toujours présentes autour de Jack. D'ailleurs, sa maison finale devient presque un cimetière.
Les couleurs sont très bien exploitées. Elles sont de nature assez pales, brumeuse. Mais dans les 25 dernières minutes, les couleurs deviennent brutes avec un effrayant mélange de rouge, bleu, orange et marron. Comme pour dire qu'il s'agit du début de la descente aux Enfers de Jack.
C'est assez étrange, mais on s'attache à ce tueur en série. Aussi sadique qu'il soit, Jack possède un côté humain, notamment lorsqu'il raconte son enfance. Et puis il est drôle.
En effet, le film possède de l'humour noir et ça fait plaisir. Le meilleur moment est sans doute celui où Jack est avec la jeune femme blonde, un personnage assez (pour ne pas dire totalement) stupide. Lui même en a assez de cette femme et on se met très vite à sa place. On ne veut plus la voir et Jack réalise non seulement son désir, mais également celui du spectateur.
Enfin, la violence n'est pas non plus omniprésente, ou du moins cette dernière est très bien filmée. Ainsi, même le moment où les enfants sont tués n'est pas choquant. Pour le coup, je trouve que Lars Von Trier aurait pu accentuer encore plus cette violence.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 134 fois
4 apprécient

Emmie-Kenza a ajouté ce film à 5 listes The House That Jack Built

Autres actions de Emmie-Kenza The House That Jack Built