Un chef d'oeuvre incompris

Avis sur The House of the Dead

Avatar Gui hewa
Critique publiée par le

Je ne comprend pas la majorité des critiques négatives face à House Of The Dead. Bien sur, les critiques se rappellent surtout de la médiocrité des films de son réalisateur, Uwe Boll, profiteur par excellence de l'économie du cinéma. Pour être honnête, il y a certains films que je n'ai pas aimé, notamment Postal qui réalise un portrait idyllique de l'idéologie nazie.Cependant, comparez House of the dead aux autres films du même bonhomme: c'est une exception à la loi de Murphy. Parmi une filmographie honteuse, ce film adapté du fameux jeu de SEGA s'élève au dessus des autres de part sa réalisation excellente et la problématique qu'elle soulève, en avance sur son temps. Les personnages principaux de l'histoire forment une microcosme moderne, évoluant dans un univers hostile aux retournements de situation audacieux. Le récit reflète la condition humaine parfois dérisoire et pathétique, la place de l'homme dans la société, et tout cela dans une intrigue combinant faits historiques et la réalité du présent. Pour ce qui est technique, là aussi le film innove. Les scènes d'actions, très originales, réalisent un contraste fort avec l'image, lente, et la musique, très rapide. Les ralentis et les arrêts sur image sont du plus bel effet (peut être le fils spirituel des effets spéciaux très réussis de Matrix ?). Plus sérieusement, celles-ci sont très bien réalisées, et malgré les faux raccords évidents et le jeu d'acteur un tant sois peu exagéré de certains comédiens, elle reflètent parfaitement les intentions du réalisateur. Boll est visionnaire. Ces scènes d'actions ne sont pas mal tournées, elles sont visionnaires. Il va même travailler son oeuvre jusqu’à respecter le jeu original à 100%: la preuve, les raccords entre les plans sont des passages du jeu. Quelle autre preuve pourrait vous faire prendre conscience que ce divertissement est juste en avance sur son temps, et non obsolète. C'est l'homme ordinaire et intemporel qu'est Uwe Boll qui nous donne le privilège d'entrer dans sa vision l'espace d'un instant. J'espère que vous regarderez le film sous un autre angle, en se disant que les erreurs scénaristiques et techniques sont en réalité le manifeste d'un réal qui veut casser les codes du film de zombie classique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 662 fois
9 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Gui hewa The House of the Dead