👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Et un OFNI (Objet Filmique Non Identifiable) de plus!

Lorsqu'on m'a parlé la première fois de ce film, je l'ai pris pour un film potache et un peu débile à la manière de ce que fait l'Asylum (http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Asylum). En effet, le pitch (un savant allemand décide de capturer dces cobayes pour en fait un Mille-pattes humain en unissant les bouches et les anus de ses victimes) a tout du "mockbuster".
En fait, il n'en est (presque) rien. Si on est proche de la moquerie du genre, tellement les ficelles scénaristiques sont énormes (deux jeunes américaines tombent en panne en pleine foret allemande, où il n'y a pas de réseau, pour arriver chez le méchant du film, les scènes où les victimes essaient de s'échapper,...).
Sur la mise en scène, on a l'impression qu'il y a toujours quelque chose qui manque pour que cela fasse mouche : scènes de poursuite toujours un peu trop lentes, policiers trop lents (tiens, un film qui se passe en Allemagne où des policiers sont lents et tiennent leur pétoire n'importe comment, serait-ce une citation de Derrick?)
Le jeu des acteurs doit être salué, autant pour Dieter Laser (le fait qu'il surjoue ne doit pas être lié à sa qualité d'acteur mais à la direction, mais j'y reviendrai) que pour les "membres" du mille-pattes.

Côté réalisation, j'ai personnellement envie de croire que toutes les maladresses du film sont en fait voulues par le réalisateur (le fait que Laser sur-joue le méchant, le comique de certaines situations,...) comme si Tom Six nous disait "Hé les gars, prenez pas trop ca au sérieux". En fin de compte, "The Human Centipede" m'a donné une impression étrange de pas fini, un peu comme si il restait une part de l'histoire à raconter.

Un film à ne pas mettre entre tous les yeux, mais à regarder avec une belle dose de second degré et d'humour noir.
thomaspiette
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste A la fin il meurt

il y a 7 ans

1 j'aime

The Human Centipede
DjeeVanCleef
5

1+1+1 = 1

Un savant fou - allemand - veut créer un tube digestif avec trois personnes... Ce pitch purée... Dis comme ça, ce n’est guère engageant pourtant, et c’est là que je me rends compte que je dois...

Lire la critique

il y a 9 ans

77 j'aime

25

The Human Centipede
SanFelice
6

1001 pattes

Il devrait être interdit de se perdre en pleine forêt. Non mais franchement, avez-vous la moindre petite idée du nombre de films d'horreur qui commencent comme ça ? Et là, rebelote ! Deux filles pas...

Lire la critique

il y a 9 ans

63 j'aime

10

The Human Centipede
takeshi29
7

J'avais oublié de publier ma critique, je devais avoir la tête dans le c..

Que les amateurs de films bien déjantés et extrêmes se précipitent, ce film est fait pour eux. D'un point de vue purement cinématographique, on est proche du néant, et cela rajoute une dose de...

Lire la critique

il y a 9 ans

46 j'aime

15

The Human Centipede 2
thomaspiette
8

Plus Plus Plus!

Lorsque je disais dans la critique du précédent opus qu'il ne me semblait pas fini, (http://www.senscritique.com/film/The_Human_Centipede/critique/39889624) j'avais bien sur en tête la critique du...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

The Human Centipede
thomaspiette
5

Et un OFNI (Objet Filmique Non Identifiable) de plus!

Lorsqu'on m'a parlé la première fois de ce film, je l'ai pris pour un film potache et un peu débile à la manière de ce que fait l'Asylum (http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Asylum). En effet, le pitch...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

A Serbian Film
thomaspiette
5

Beaucoup de bruit...

Au visionnage de ce film, on se demande un peu pourquoi certains crient au génie et d'autres au scandale. Car "A Serbian Film" ne mérite ni l'un ni l'autre. En effet, si on en croit le réalisateur...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime