Affiche The Killer

Critiques de The Killer

Film de (1989)

La mort comme salut

Empreint d’une atmosphère pessimiste qui se cristallise aussi bien par son iconographie baroque que par sa facilité d’exécution dans ses scènes d’actions, The Killer accentue les dichotomies de son récit pour en faire un polar souvent étincelant. Polar qui est un film sur des personnages tragiques qui vivent et meurent, en espérant et en luttant pour des idéaux très simples. The Killer met en... Lire la critique de The Killer

30
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Le jour où John Woo est né

Réalisé 3 ans après le premier volet du diptyque considéré comme fondateur de l'œuvre de John Woo, l'excellent Le Syndicat du Crime ( Le Syndicat du Crime 3 ayant été réalisé par Tsui Hark), The Killer est sans aucun doute le film le plus représentatif du style si caractéristique de celui-ci et s'inscrit directement dans la... Lire l'avis à propos de The Killer

7 5
Avatar Garniax
10
Garniax ·

L'Opéra sanglant

Suite au succès du Syndicat du crime, John Woo peut maintenant se lancer dans des projets personnels et qui lui tiennent à cœur, à commencer par The Killer en 1989 où il va s'attarder sur un tueur professionnel qui va se prendre d'affection pour une chanteuse qu'il a blessée. Le futur metteur en scène du génial Lire l'avis à propos de The Killer

24 9
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Le chef-d'oeuvre du maître

Les années 1980 sont les années du bulldozer américain sous l'ère Reagan, celles du héros gonflé à bloc dont la musculature titanesque faisait sauter d'une flexion thoracique tous les boutons de sa chemise. Bref, ce sont les années Schwarzenegger, Stallone et Van Damme. Le monde occidental était inondé par cette nouvelle race filmique hollywoodienne où la conduite non-stop de l'action... Lire la critique de The Killer

22 2
Avatar Kelemvor
9
Kelemvor ·

La poésie des armes

Des plans de Hong-kong, lointaine et électrique dans la nuit. Une petite église nichée en dehors de tout repère géographique, comme une parenthèse dans la réalité. A l'intérieur, un homme est assis qui regarde d'un oeil douloureux les figures religieuses. Il s'agit de Jeff, un tueur professionnel incarné par Chow Yun-fat. La lueur de centaines de bougies le baigne d'une aura irréelle,... Lire la critique de The Killer

19 4
Avatar Amrit
8
Amrit ·

Le chef d'oeuvre de John Woo

The Killer, est à mon sens le chef d'oeuvre de John Woo. Baroque, violent, mélodramatique, désespéré, un film porté par une passion extraordinaire et un véritable amour du septième art. En 1989 The Killer a révolutionné le cinéma d'action et le polar, balayant d'un revers de la manche tout les archétypes éculés des films d'alors. Dés le début du film John Woo démontre un savoir faire rarement... Lire la critique de The Killer

21
Avatar Scopini
10
Scopini ·

balle cinématographique qui vous traverse de part en part sans vous laisser la chance d’y survivre

The Killer est une référence, la singularité d’une œuvre. D’un cinéma, celui de Hong-Kong. D’un genre, celui du polar et d’un cinéaste : John Woo. On a tout dit au sujet de The Killer et de son auteur. Le film culte d’un côté pour un cinéaste qui l’est tout autant. L’Oeuvre Wooesque atteint son apogée comme une continuité après le diptyque des A Better Tomorrow (1986&1987). L’œuvre, The... Lire l'avis à propos de The Killer

17
Avatar IllitchD
8
IllitchD ·

Un samouraï à Hong Kong

Remake à peine masqué du "Samouraï" (mais là où Melville cherchait à réaliser une épure du film noir, John Woo livre un film démesuré), avec un romantisme "à l'eau de rose" très typique du cinéma commercial de Hong-Kong (et qui pourra faire sourire le spectateur occidental), et avec une véritable icône comme acteur, "The Killer" est... Lire l'avis à propos de The Killer

5
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Critique de The Killer par Zogarok

La carrière de John Woo décolle brutalement grâce aux capitaux fournis par Tsui Hark. Il révolutionne alors le cinéma hong-kongais avec Le Syndicat du crime, dont on lui commandera une suite. Trois ans plus tard (1989) le public mondial acclame The Killer, considéré par John Woo lui-même... Lire l'avis à propos de The Killer

4 1
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·

Critique de The Killer par Jean Dorel

Avec un film tel que The Killer, il n'est pas facile pour moi de trouver de nouvelles choses à dire. Le film de John Woo a plus de vingt ans, il est considéré comme un classique depuis des années (depuis le début ?), il a inspiré plusieurs cinéastes qui, à leur tour, sont considérés comme des grands. Pour ma part, j'ai mis près de quinze ans avant de regarder à nouveau The Killer. Je ne l'aimais... Lire la critique de The Killer

8 1
Avatar Jean Dorel
8
Jean Dorel ·