Bande-annonce
Affiche The King of New York

The King of New York

(1990)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 12
  2. 17
  3. 31
  4. 93
  5. 246
  6. 557
  7. 1153
  8. 823
  9. 253
  10. 89
  • 3.3K
  • 209
  • 1.8K

L'histoire d'un gangster au grand coeur mais aux méthodes définitives, surnommé par la presse The King of New York et qui rêve de fonder un hôpital.

Casting : acteurs principauxThe King of New York

Casting complet du film The King of New York
Match des critiques
les meilleurs avis
The King of New York
VS
Ô l'Abel bleu !

"The King of New York" est un bon film d'Abel Ferrara, mais quand vient le générique de fin, je ne peux m'empêcher de penser qu'il passe à côté du très bon film qu'il aurait pu être. Comme à chaque fois que j'aime une de ses réalisations en fait. Y'a toujours quelque-chose qui cloche. Dans "Bad lieutenant", il en fait trop, surligne trop tout. Dans "The Addiction", que pourtant j'apprécie énormément, je ne peux m'empêcher de trouver qu'il se touche méchamment la nouille, intellectuellement...

20 3
L'Abel rouge

Allez savoir pourquoi je croyais que ce Ferrara là était un peu moins mauvais que d'ordinaire... La faute au casting, j'imagine, particulièrement relevé, et des notes de mes éclaireurs, qui ne le sont pas moins. L'histoire est idiote de bout en bout, avec Christopher Walken en chef de gang qui sort de prison et replonge dans les affaires en massacrant allègrement tout ce qu'il peut afin de restaurer un hôpital pour les pauvres dans son quartier d'origine, on croit rêver... Un Larry Fishburne... Lire la critique de The King of New York

33 17
Critiques : avis d'internautes (55)
The King of New York
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le retour du roi.

Tourné en 1989, "The king of New York", échec à sa sortie, est aujourd'hui considéré comme une oeuvre culte, un des films les plus aboutis d'un Ferrara sortant enfin de l'underground et pas encore récupéré par l'intelligentsia, qui livrera juste après son sulfureux "Bad lieutenant" et le définitif "Nos funérailles". Produit avec des capitaux italiens, "The king of New York" permet cependant à... Lire l'avis à propos de The King of New York

25
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Critique de The King of New York par Boris Villar

Cette fameuse lumière orange and teal, contraste d'orange et de bleu, de chaleur et de glace. Les rues sont en ruines, les hôtels sont splendides. Les poubelles se déversent, les papillons vivent une seule nuit. Le Plaza est ton château, Donald est ton copain. L'argent te met dans la poche les élites bourgeoises comme les racailles des rues. Tu t'es imposé seul tyran de... Lire la critique de The King of New York

5 1
Avatar Boris Villar
9
Boris Villar ·
"Je danse le Mia"

Je me suis procuré et regardé le Blu Ray de chez Carlotta (dont la copie est magnifique) parce que j'ai envie de me faire quelques bons polars et films de gangsters années 80, par conséquent je voulais découvrir Ferrara qui semble avoir fait quelques perles bien dark et urbaines durant la période. Du coup, après avoir regardé Scarface (chef-d'oeuvre) et Police Fédérale Los Angeles (décevant),... Lire l'avis à propos de The King of New York

2 3
Avatar McReady
5
McReady ·
Découverte
La contamination du mal

Avec The King of New York, son sixième film, Abel Ferrara signe une oeuvre violente où il nous immerge dans le milieu du crime organisé, ainsi que les hautes sphères politiques, de New York. Il reste surtout braquer sur Frank White, un gangster qui sort de prison et qui souhaite se mêler à la politique, malgré de nombreuses oppositions, qu'elles soient officielles ou non.... Lire l'avis à propos de The King of New York

19 3
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·
Ferrara, je te hais. Tu es un génie et pourtant tu es incapable de faire un film complet.

En soi, le scénario est plutôt convenu, un grand baron de New York sort de taule, et il est pas cont... Je veux dire qu'il est bien décidé à reprendre le contrôle de son empire à grands coups de bastos. Le film n'est pas avare en scènes bien violentes et nous embarque directement à un rythme assez effréné. Notre cher ami Abel est beaucoup moins porté sur l'experimentation visuelle que sur New... Lire l'avis à propos de The King of New York

9 1
Avatar DaDoomyBear
6
DaDoomyBear ·
Toutes les critiques du film The King of New York (55)
Bande-annonce
The King of New York
Vous pourriez également aimer...