La pire représentation de la jeunesse que j'ai pu voir dans un film

Avis sur The Kissing Booth

Avatar James-Betaman
Critique publiée par le

J'ai eu une discussion avec un ami sur beaucoup de choses, notamment sur la société et les jeunes. Cet ami, qu'on va appeler Jack, parce que ça sonne bien, m'avait livré ce qu'il considère comme étant les critères de réussite sociale chez les jeunes.
1- Montrer que t'es riche
2- Boire voir même se droguer pour s'insérer en soirée
3- Montrer que tu baise.

Alors oui, Jack et moi, on est pas vraiment dans ce délire là, serions-nous donc des échecs aux yeux de la jeune société ? Une réflexion très intéressante, et à mes yeux, il y avait beaucoup de vérité dans les dires de Jack.

Le lendemain, je suis allé chez un ami qu'on va appeler Francis (parce que ça sonne bien), et sa sœur venait de lancer un film sur Netflix avec sa pote. Pendant que Francis faisait à manger, je me suis posé sur un fauteuil pour regarder un peu ce que le film valait.

Je n'ai pas quitter le film des yeux. C'est à peine si je m'étais rendu compte que Francis venait de déposer mon assiette sur la table tant ce que je voyais me fascinait.

The Kissing Booth était tout ce que Jack m'avait dit, tout ce que je détestait dans notre jeunesse et qu'il avait réussi à pointer du doigt. A cet instant, voir la sœur de Francis mater ce film m'a horrifié, car ce...truc est tout à fait capable de formater un jeune à ces critères de réussite social qui trottent dans ma tête depuis quelques jours maintenant.

C'est simple, tout les clichés de la jeunesse, tout ce qui la rend détestable et foutrement négligeable, je l'ai trouvé dans The Kissing Booth. Et pour ça, rien ne peut sauver ce film, pas même un humour gentillet à coup de pantalon déchiré ou bataille de peinture.

On suit Elle (qu'on va renommer Ellie parce que Elle, c'est pas un nom), qui a un meilleur pote, Lee depuis sa naissance. Ils établissent des règles d'amitié, bref, le bon duo. Le truc, c'est que Ellie est en kiff total sur le frère de Lee, qui s'appelle Noah (mais je sais pas pourquoi, il aime pas et préfère qu'on l'appelle Flynn parce que ça sonne mieux). Sauf que, parce que Lee est un effroyable con, il a crée une règle interdisant à Ellie de tenter quoique ce soit avec Noah. Pourquoi ? Parce que sinon, bah le film aurait aucun enjeux.

Bon, jusque là, ça me pose pas vraiment de problème, si ce n'est qu'on insiste un peu trop sur le fait qu'Ellie a jamais embrassé de mec, et que, apparemment c'est un échec social (serai-je donc un échec de notre société puisque je n'ai jamais embrassé de fille?).

Et à côté, Noah est un baiseur, un séducteur que toutes les filles veulent se taper, même les plus bonnes du lycée qui sont des écervelées insupportables et totalement niaises. Dans les gens qui apparaissent à l'écran, t'as aussi un moche, qui n'a même pas de nom, il est juste moche, et il ne servira qu'à ça. Y a une autre qui a un énorme appareil dentaire et par conséquent, c'est très moche aussi (voilà voilà).

Alors du coup, pour attirer le regard de Noah (parce que Ellie en a rien à foutre des règles de Lee et elle a tellement raison), elle...

Elle se ramène à sa soirée, boit comme un folle pour s'intégrer, se fout en string (et tout les regards se tournent vers elle, et on commence à la prendre en photo). Et parce qu'elle s'est foutu en string et à proposé aux gens de se jeter dans la piscine à poil, là, on la remarque enfin.

Comment ? Juste, comment peut-on en arriver là en à peine trente minutes de film ?

Et encore, ce n'est pas le pire, parce que ce Noah si séducteur, si riche (oui parce que si vous voyez le film, sa maison c'est un palace), si musclé, si charmant, et bah en vrai, c'est juste un des plus gros connards que j'ai pu voir dans un film. Un pervers narcissique insupportable, dominateur et possessif.

Alors, il se trouve que Noah a des sentiments pour Ellie. Alors pourquoi il va baiser partout ? Pourquoi quand Ellie vient lui parler, il continu d'embrasser sa cible de la soirée ? Et surtout, ce qui me terrifie, c'est la raison pour laquelle il aime Ellie.

A un moment, Noah dit à Ellie, qu'il a toutes les filles à ses pieds, que la seule qui lui résiste encore c'est elle, et que du coup, ça l'a fait tomber amoureux et que genre... ATTENDS !!!

Cela veut dire, qu'il est conscient qu'il peut baiser toutes les filles du lycée, mais la seule fille, qui ne tombe pas sous son charme (ce qui est tout à fait faux), ELLE, il l'a veut ! Mais comme un fou !

Et comment il s'y prend ? En lui donnant des ordres, ou en tabassant le moindre mec qui s'approche un tant soi peu d'elle. Y a même un moment où Ellie se ramène avec une mini-jupe parce qu'elle avait rien d'autre à se mettre, y a un mec qui lui fait une main au cul (signe de réussite sociale?), et là, Noah se jette sur lui, le tabasse presque à mort.

Enfin bref, ce n'est clairement pas romantique, c'est juste glauque, terriblement cliché, et le pire, c'est qu'on essaye de nous vendre ça comme une belle histoire d'amour. Je vous épargne la suite du film, parce que ça n'a ni queue ni tête, c'est horriblement révélateur de notre jeunesse et ça me rend terriblement en colère.

En colère parce que même s'il y a beaucoup de vrai dans l'image que donne ce film sur les jeunes et tout les messages de merde qu'il donne à ces gamines qui regardent, bah il se trompe également. Parce que moi aussi je passe des soirées avec mes potes, moi aussi je bois, et pourtant, je n'en ai jamais eu besoin pour m'amuser, je n'ai jamais eu besoin d'une copine pour briller en société, jamais eu besoin de montrer que j'avais du pognon dans mes poches pour exister. Alors peut-être que je suis un cas à part, à ce moment, tout mes amis le seraient aussi ? Mais un chose est sûre, ce n'est définitivement pas cette vision de la jeunesse hypocrite et détestable que j'ai envie de garder en tête.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1966 fois
36 apprécient

James-Betaman a ajouté ce film à 5 listes The Kissing Booth

Autres actions de James-Betaman The Kissing Booth