Pandore !

Avis sur The Last Girl - Celle qui a tous les dons

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43.

Prix du Public et Prix de la meilleure musique originale au 24e Festival International du Film Fantastique de Gérardmer, The Last Girl - Celle qui a tous les dons est une adaptation de la nouvelle écrite par Mike Carey, écrivain britannique de comics et de romans qui adapte ici son propre best-seller. Film post-apocalyptique de morts-vivants, rencontre entre La Route et 28 jours plus tard réalisé par le cinéaste Colm McCarthy (Outcast), cette dystopie d'épouvante dépeint un futur où l'humanité a presque entièrement été détruite par une maladie mutante. Cette dernière transforme ses victimes en Voraces, des zombies dévoreurs de chair. Seul un petit groupe d'enfants semble résister à ses effets...
Au casting de fin du monde, la belle institutrice en treillis Gemma Arterton (Quantum of Solace, Une femme heureuse), le savant fou Glenn Close (Les Copains d'abord, Seven Sisters), le soldat Paddy Considine (Hypnotic, La Mort de Staline) et la révélation du film Sennia Nanua, meilleure actrice au Festival international du film de Catalogne 2016.

Bonjour madame Justineau.

Un petit groupe d’enfants, immunisés contre un terrible virus qui risque de décimer l’humanité, est détenu dans un camp militaire. Bien qu’ils se nourrissent eux aussi de viande humaine, les enfants sont encore capables d’éprouver des sentiments. Ils sont donc essentiels à la recherche menée par docteur Caldwell, biologiste, pour trouver un vaccin capable de sauver l’espèce humaine. Parmi les enfants, une petite fille, Melanie, sort du lot: dotée d’un esprit brillant, elle est très liée à la maîtresse, Miss Justiniau. Quand le camp est attaqué par les zombies, le petit groupe entame une terrible odyssée dans une Grande-Bretagne en ruine. Melanie, l’ancienne prisonnière, devient un précieux guide...

Elle ira pas dans la roue de secours !

L'œuvre interdit aux moins de 12 ans suit les mésaventures de Mélanie, jeune cobaye touché par un virus qui change les gens en zombie, et dont la jeune vorace semble pouvoir contrôler les envies sanguinaires. Accompagné de militaires, d'un docteur et de sa chère et tendre institutrice, Mélanie évolue en parallèle des infectés et des survivants entre fuites de son incarcération d'une base militaire jusqu'aux campagnes et villes anglaises surpeuplées de voraces. McCarthy oscille avec une première partie brillante et surtout dérangeante suivie de scènes intenses sans effet gore et une réflexion de symbiose écolo mystique, m'empêchant de justesse de trop m’égarer ou m'assoupir dans la légère perte de rythme et autres facilités scénaristiques avant l’acte final enflammé. Un bon film fantastique mais pas le meilleur film de zombie/infecté.

J'peux prends le talkie machin !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 266 fois
6 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 1 liste The Last Girl - Celle qui a tous les dons

Autres actions de HITMAN The Last Girl - Celle qui a tous les dons