👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Le dernier show de Robert Altman est The last show. Le réalisateur, emblématique du nouvel Hollywood, finit sa carrière avec douceur dans un petit film plein de douceurs.
Les acteurs et les chansons excellent et nous font passer un très bon moment.
JimAriz
7
Écrit par

il y a 11 ans

1 j'aime

The Last Show
takeshi29
2

Un last show qui me laisse froid

C'est à la fois avec émotion et tristesse que j'ai vu le dernier film de la carrière de Robert Altman. A la fois parce que cet homme m'a procuré de grands moments cinématographiques mais aussi...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

5

The Last Show
Maqroll
4

Critique de The Last Show par Maqroll

Pour son dernier film, Altman nous offre un crépuscule des Dieux. L’émission de radio, condamnée à disparaître, produit sa dernière émission (en direct). C’est l’occasion de voir tout un parterre de...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime

The Last Show
Fritz_Langueur
8

Le chant du cygne pour Altman

Avec « The last show », titre ô combien de circonstance, c’est un lourd rideau de pourpre qui se referme sur l’œuvre impressionnante et atypique de Robert Altman. Après M.A.S.H son premier succès...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

Restless
JimAriz
8
Restless

Une douceur...

Ah ! Le cinéma de Gus Van Sant, ces images, ces musiques qui bercent ces adolescents en marge de la société... C'est cette fois-ci traité avec beaucoup de légèreté malgré l'image de la mort ambiante...

Lire la critique

il y a 10 ans

18 j'aime

Cannibal Holocaust
JimAriz
2

Une horreur sans nom

Cannibal Holocaust est très vite devenu archi-culte grâce aux nombreux scandales qu'il a suscité. Interdit aux moins de 16 ans dans sa version censuré. Accusé d'avoir réalisé un snuff-movie, le...

Lire la critique

il y a 10 ans

17 j'aime

8

L'Exorciste
JimAriz
9
L'Exorciste

Critique de L'Exorciste par JimAriz

Un Chef d'œuvre de l'horreur. De banals bruits dans le grenier à une masturbation au crucifix violente, la descente aux enfer de la petite Regan se suit au gré d'une monté d'angoisse crescendo qui...

Lire la critique

il y a 11 ans

16 j'aime