👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Dans un monde pas si éloigné du notre, les célibataires sont placés dans un centre de détention afin de remplir un objectif invraisemblable : Si ils/elles ne trouvent pas quelqu’un avec qui partager leurs vies au bout de 45 jours, ils seront transformés en un animal de leur choix. Ce pitch aussi absurde qu’alléchant est celui de « The Lobster« , nouveau film de Yorgos Lanthimos et l’une des plus belles expériences de cette année.

Raconté sous une mise-en-scène froide, « The Lobster » dégage un véritable sentiment de malaise par sa force de rendre hilarante une situation fortement désagréable. Partant sur une idée de base absurde, il est impossible de ne pas rire devant ce film, bourré d’idées comiques ingénieuses comme un simple zozotement , des cours ridicules sur les bonnes manières ou bien le jeu d’acteur volontairement faux de Colin Farrel. On rit extrêmement jaune tout le long, ce qui est une des véritables forces du film.

Le récit ne cesse jamais de nous surprendre. S’éloignant linéairement de son concept pour mieux se concentrer sur une réflexion amère sur les conventions sociales, on est captivés par cette histoire d’amour décalée entre Colin Farrel et Rachel Weisz. Utilisant l’absurdité pour appuyer une analyse sur les relations en couple, Lanthimos prend un malin plaisir à détourner les conventions pour nous toucher. En compagnie de nos deux personnages principaux, le film s’interroge donc sur la « nécessité » d’être en couple de la plus cinglante des manières.

La mise-en-scène glaçante et stylisée, rappelant à certains moments la dystopie de Richard Ayoade "The Double", s’allie parfaitement à l’écriture du film. Sublimant l’amour des deux protagonistes, renforçant cette impression de « faux » durant tout le film, « The Lobster » est une véritable merveille pour la vue et l’audition et fourmille d’idées ingénieuses.

Surprenant par tous les recoins, « The Lobster » nous offre une véritable expérience cinématographique. Qu’il est plaisant de voir une oeuvre aussi originale ne traînant jamais en longueur et qui n’épuise jamais son concept ! Yorgos Lanthimos a signé l’un des films les plus marquants de cette année, qui aurait dû remporter la Palme d’Or cette année à Cannes plutôt qu’un Prix du Jury.

Victor Van De Kadsye

VictorHa
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les plus belles claques esthétiques, Les meilleurs films de 2015, Mes escapades au cinéma en l'an 2016 !, DVDThèque et Les meilleurs films avec Colin Farrell

il y a 6 ans

6 j'aime

2 commentaires

The Lobster
Sergent_Pepper
6
The Lobster

Société profasciste des animaux.

The Lobster fait partie de ces films qui font les frissons de l’annonce de la sélection, quelques mois avant le festival de Cannes : un pitch singulier, un casting de rêve prêt à se compromettre, et...

Lire la critique

il y a 6 ans

144 j'aime

16

The Lobster
pphf
4
The Lobster

Homard m'a tuer

Prometteur prologue en plan séquence – avec femme, montagnes, route, voiture à l’arrêt, bruine, pré avec ânes, balai d’essuie-glaces, pare-brise et arme à feu. Puis le passage au noir, un titre...

Lire la critique

il y a 6 ans

137 j'aime

30

The Lobster
JimBo_Lebowski
5
The Lobster

Lapin mécanique

Je partais avec un sentiment assez contrasté avant de voir ce Lobster, à l’image de mon expérience de deux autres films de Lanthimos, enthousiasmé par Canine et rebuté par Alps, le cinéaste grec...

Lire la critique

il y a 6 ans

107 j'aime

7

Le Congrès
VictorHa
8
Le Congrès

"Forever youunngg !"

Plus les années passent et plus le cinéma est en train de mourir à petit feu. Tué à grands coups de remakes inutiles, de films reconvertis en 3D, de motion-capture etc... Et Ari Folman, réalisateur...

Lire la critique

il y a 9 ans

27 j'aime

4

Nos étoiles contraires
VictorHa
5

OK...

Si il y a bel et bien un livre dont touts les adolescents ont parlé cette année, c'est bien « Fifty Shades of... », heu..., je veux dire « Nos Etoiles Contraires ». Cette romance entre deux...

Lire la critique

il y a 7 ans

21 j'aime

3

Cinquante Nuances de Grey
VictorHa
1

Cinquantes Nuances de sexisme

Le féminisme, terme en faveur de l'égalité des sexes, est très en vogue dans notre pop-culture actuelle, de diverses façons ou autres. Lena Dunham brille en brisant toute complexité dans sa série...

Lire la critique

il y a 7 ans

20 j'aime

5