Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

The Lobster

Avatar Shizuki
Critique publiée par le

« The Lobster » est un film du cinéaste grec Yorgos Lanthimos qui nous plonge dans un monde où il est impossible de vivre une vie de célibataire. David se retrouve, suite à la rupture avec sa compagne, dans un centre de célibataire qui lui laisse 45 jours pour retrouver l'âme sœur. Passé ce délai, il sera transformé en l'animal de son choix, un homard.

Derrière ce synopsis, qui laisse penser à une comédie décalée, se cache un véritable drame humain dans lequel les seuls rires se feront avec un mélange de terreur et de fascination face à une œuvre singulière qui mettra à mal aussi bien les repères moraux que cinématographiques du spectateur. Le film interroge sur la question du couple et surtout sur ses retombées sociales. Si le monde de Lanthimos fonctionne par paire, on ne peut s'empêcher de voir une certaine similitude, bien que bien moins exagéré, avec le notre. Impossible pour quelqu'un ayant connu le célibat de ne pas comprendre la difficulté de David de vivre dans l'angoisse d'être seul.

L'ordre établi est un des principes clés du film avec l'hyper-contrôle exercé sur les personnages du côté du monde civilisé avec l'hôtel qui force les différents protagonistes à rentrer dans des moules prédéfinis. On retrouve ce concept aussi dans la seconde parti du film avec les solitaires, défendant une fausse liberté qui n'est autre qu'un changement d'ordre. Le monde est alors aseptisé de tout sentiment, les personnages ne sont que des pantins d'un système agissant de façon mathématique plutôt qu'émotionnelle.

Il faudra attendre le dernier tiers du film pour voir enfin l’apparition de l'amour (étonnant pour un film qui parle de trouver l'âme sœur). Viens alors tout la beauté de la mise en scène de Lanthimos qui arrive, malgré l'inexpression des personnages, à créer de véritable moment de poésie forte jouant sur des personnages sentimentales dans un monde froid (le langage codé pouvant être comparé à une danse nuptiale, l'ultime sacrifice de David pour pouvoir vivre son amour dans sa société…). Le tout sublimé par une direction de la photographie et un choix de cadre qui donne une véritable atmosphère à la fois glauque et fascinante.

Un film déroutant mais qui ne peut laisser de marbre, un coup de cœur personnel vu comme l'un des meilleurs films sortis cette année.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 194 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Shizuki The Lobster