Avis sur

The Lords of Salem par Taz Ounet

Avatar Taz Ounet
Critique publiée par le (modifiée le )

Heidi travaille dans une radio de métal (oui ça existe hors de france...) à Salem un soir, après avoir passé un morceau de black métal bien bruyant et accueillit un chanteur ayant la même caractéristique physique que le chanteur de Deicide (ndlr : crucifix inversé scarifié en plein milieux du front), une femme travaillant à l'accueil de la radio lui donne une maquette. Le souci ? Ben cette maquette a la particularité de réveiller les célèbres sorcières de Salem...

Tout commence avec un univers typiquement métaleux, c'est sombre, bruyant, un humour potache, bref peu accueillant pour beaucoup, un petit cocon pour un métaleux. Rapidement l'ambiance devient très dark, déjà le morceau "Venus in furs" des Velvet et ses sonorités dérangeantes, peu après nous accueillons le célèbre triton qui valait il y a quelques siècle l'honneur... de finir brûler vif ou autre coutume particulièrement conviviale (aujourd'hui ce fameux triton a la particularité d'être utilisé dans le métal). On peux supposer que c'est pour ça que Rob Zombie (leader d'un groupe de métal à l'origine) à donné cette particularité à la chanson des "Seigneurs de Salem".

C'est dans un univers extrêmement malsain que Rob Zombie, comme a son habitude, nous met en place. Esthétiquement c'était un feu de joie mais l'histoire laisse place à la critique... Et pas qu'un peu, on s'y perd dans ce film où tout apparaît sans rapport, on comprend bien le délire satanique et bien dark mais certains éléments n'ont rien a faire là...

Me voilà bien déçut par ce film que j'ai attendu tant de temps...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 276 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Taz Ounet The Lords of Salem