[CINÉMA] THE LOST CITY OF Z

Avis sur The Lost City of Z

Avatar Fabien Soulier
Critique publiée par le

James Gray fait partie de ces cinéastes qui privilégient le fond par rapport à la forme. Du moins, c’est ce que j’avais ressenti en regardant Two Lovers, film sur la lâcheté d’un homme qui était trop rêveur pour la réalité dans laquelle il évoluait (Joaquin Phoenix). Un film que j’avais bien aimé, malgré son message « réducteur ». Dans The Lost City of Z, sorti le 15 mars dernier, James Gray continue d’explorer le thème de l’Homme et ses failles. Et il le fait avec brio.

En premier lieu, j’ai été surpris par la nationalité de The Lost City of Z. J’étais persuadé que James Gray était britannique et que son film était donc britannique (étant donné que le cœur de l’action a lieu – en partie – en Irlande). Eh bien, non ! Quelle ne fut ma surprise de voir que ce nouveau long-métrage était bel et bien américain ! Pourtant, ce dernier ne recèle pas d’une forme extravagante et superficielle (malgré un réalisme évident et plaisant). Au contraire, son réalisateur en privilégie le fond et, me concernant, ça me va très bien ! Néanmoins, le clivage entre les genres respectifs du blockbuster et du film d’auteur est encore bien trop présent. Ce qui se ressent beaucoup dans The Lost City of Z, bien que celui-ci soit plus « ambitieux » que Two Lovers.

LIRE LA SUITE !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 188 fois
Aucun vote pour le moment

Fabien Soulier a ajouté ce film à 1 liste The Lost City of Z

Autres actions de Fabien Soulier The Lost City of Z