👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Peut-être ai-je mal compris la note d'intention du film, mais j'allais voir The lost of Z en espérant un grand film d'aventure à l'ancienne, et hélas il n'en est rien.
Etalé sur 25 ans de la vie de Fawcett et alternant de façon régulière les longues séquences en Angleterre puis en Amazonie, c'est essentiellement un désintérêt croissant qui s'est emparé de moi au fil de la séance. Si le film a ces marqueurs temporels très réguliers (agrémentés de la date du jour), on ne sent néanmoins jamais le poids des ans au sein d'une même séquence. Ainsi la première expédition par exemple, supposée durer plusieurs années, donne l'impression de durer quelques semaines, une simple balade en forêt. Jamais le moindre souffle épique surgit, Gray oublie tout sens de l'Aventure avec un grand A, et se contente de quelques péripéties molassonnes sans grand intérêt. La jungle est tout autour, mais il ne la filme pas vraiment. Et quand enfin Fawcett trouve sa source lors de cette première excursion, ça fait juste pshittt... J'aurais espérer que Gray monte les enjeux lors des expéditions suivantes, mais ce ne sera jamais le cas. Toujours dénué de moments forts. Le film contient même une séquence de tranchée durant la première guerre mondiale, et là encore Gray n'arrive jamais à emballer ça correctement. Guerre à 2 de tension. Vaut mieux pas avoir vu le dernier Gibson avant ça, la comparaison fait mal. Ou bien le Spielberg de War Horse qui était cent fois plus épique et intense lors de ses scènes de WW1.
Il faut croire que Gray n'est pas taillé pour les fresques. D'autant qu'il n'est guère épaulé par son acteur principal, qui ne rend jamais son personnage attachant, et dont on ne sent jamais la folie obsessionnelle qui est supposée l'animer. Je sauverais tout de même Robert Pattinson que j'ai bien aimé, même si assez en retrait.
Reste de belles images, une belle fin, de beaux choix musicaux, mais j'attends toujours mon film d'aventure. Sur un sujet pareil, c'est bien dommage.

harry_powell
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2017

il y a 5 ans

6 j'aime

The Lost City of Z
Vincent_Ruozzi
7

Uncharted

Avec six films à son actif en vingt-deux ans de carrière, James Gray est un réalisateur qui sait se faire désirer. Dans The Lost City of Z, Gray abandonne la jungle New-Yorkaise qu’il connaît si bien...

Lire la critique

il y a 5 ans

100 j'aime

12

The Lost City of Z
Antoine3
5

Ils avaient de belles fesses ces indiens

Je sors à l'intant du cinéma, que dire mis à part que c'était fort long pour ce que c'était. Je m'attendais à une belle aventure dans la jungle, à des découvertes d'anciennes civilisations, à trouver...

Lire la critique

il y a 5 ans

80 j'aime

7

The Lost City of Z
boulingrin87
3

L'enfer verdâtre

La jungle, c’est cool. James Gray, c’est cool. Les deux ensemble, ça ne peut être que génial. Voilà ce qui m’a fait entrer dans la salle, tout assuré que j’étais de me prendre la claque réglementaire...

Lire la critique

il y a 5 ans

78 j'aime

15

À la croisée des mondes : La Boussole d'or
harry_powell
7

Sympa mais frustrant

Adaptation ambitieuse de la trilogie de Philip Pullman, ce premier volet cinématographique couvre le premier livre : Les royaumes du Nord. Hélas tronqué de toute sa fin, avec un ordre chronologique...

Lire la critique

il y a 5 ans

9 j'aime

1

The Lost City of Z
harry_powell
5

Critique de The Lost City of Z par harry_powell

Peut-être ai-je mal compris la note d'intention du film, mais j'allais voir The lost of Z en espérant un grand film d'aventure à l'ancienne, et hélas il n'en est rien. Etalé sur 25 ans de la vie de...

Lire la critique

il y a 5 ans

6 j'aime