Avis sur

The Man from Nowhere par Chronique Mécanique

Avatar Chronique Mécanique
Critique publiée par le

Depuis quelques années maintenant, les sud-coréens ont dynamité le thriller noir et se sont littéralement appropriés le genre. Nouvelle preuve avec "The man from nowhere", vainqueur du Grand Prix au Festival du film policier de Beaune en 2011.
On retrouve ici tous les codes des nouvelles productions pas si sages que ça du pays du Matin Calme : une mise en scène ultra-stylisée, une grosse dose d'action et de violence au gré de gunfights et de combats à mains nus chorégraphiés comme de sanglants ballets, une petite touche d'humour absurde, et une forte empreinte dramatique servant de parabole aux mœurs de la très excessive société sud-coréenne. De plus les acteurs, la jeune révélation Kim Sae-ron en tête, sont aussi sincères que convaincants. Le résultat offre un thriller racé, acéré et brutal, bien qu'il ne soit pas des plus originaux, dans la pure tradition de ce que nous ont déjà donné à voir Na Hong-jin ("The chaser", "The murderer") ou Kim Jee-won ("J'ai rencontré le diable", "A bittersweet life"). Alors il est vrai que, comme cela arrive parfois avec ce cinéma asiatique-là, la sobriété n'est pas toujours le maitre-mot de la réalisation, et la charge lyrique est importante dans un script déjà un peu boursouflé par un récit intensément dense, mais "The man from nowhere" a surtout pour mission d'être diablement efficace, et à ce niveau-là il remporte haut la main son pari à grands renforts de manchettes à la gorge à vous faire sortir les yeux des orbites. Un film tragique et orageux, peut-être pas le meilleur de sa catégorie, mais qui laissera K.O. les amateurs du genre.

N'oubliez pas que vous pouvez retrouver toutes mes critiques, avis et analyses cinématographiques sur mon blog (http://soldatguignol.blogs.allocine.fr/) ou ma page Facebook, Chronique Mécanique
Merci et bon film !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 258 fois
2 apprécient

Autres actions de Chronique Mécanique The Man from Nowhere